Plus de 400 migrants secourus en Méditerranée

Plus de 400 migrants ont été secourus d'un bateau en bois en mer Méditerranée par trois organisations non gouvernementales (ONG) de secours, a révélé dimanche SOS Méditerranée, ajoutant que près de 600 personnes avaient déjà été sauvées au cours du week-end.

"Le sauvetage dans les eaux internationales a été dangereux car le gros bateau en bois avec plus de 400 personnes laissait entrer l'eau", a déclaré une porte-parole de l'ONG européenne SOS Méditerranée, qui a affrété l'Ocean Viking, un navire de sauvetage maritime.

Les survivants ont été répartis sur trois navires, le Sea-Watch 3, de l'ONG Sea-Watch, le Nadir, de l'ONG ResQship, et l'Ocean Viking. Tous ont participé à l'opération de sauvetage qui a duré jusqu'aux petites heures de ce matin.

Il s'agit de la cinquième opération de sauvetage menée par l'Ocean Viking depuis samedi.

Le navire, qui avait déjà secouru 196 personnes lors de plusieurs sauvetages au large de la Libye, compte désormais à son bord 449 rescapés, qui, selon SOS Méditerranée, recevront les mêmes soins que les migrants secourus par Sea-Watch 3.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 1 146 personnes sont mortes en mer au cours des six premiers mois de 2021 alors qu'elles tentaient de rejoindre l'Europe.

SOS Méditerranée affirme avoir secouru plus de 30 000 personnes depuis février 2016, d'abord via le navire Aquarius puis avec l'Ocean Viking.

"Le sauvetage dans les eaux internationales a été dangereux car le gros bateau en bois avec plus de 400 personnes laissait entrer l'eau", a déclaré une porte-parole de l'ONG européenne SOS Méditerranée, qui a affrété l'Ocean Viking, un navire de sauvetage maritime.

Les survivants ont été répartis sur trois navires, le Sea-Watch 3, de l'ONG Sea-Watch, le Nadir, de l'ONG ResQship, et l'Ocean Viking. Tous ont participé à l'opération de sauvetage qui a duré jusqu'aux petites heures de ce matin.

Il s'agit de la cinquième opération de sauvetage menée par l'Ocean Viking depuis samedi.

Le navire, qui avait déjà secouru 196 personnes lors de plusieurs sauvetages au large de la Libye, compte désormais à son bord 449 rescapés, qui, selon SOS Méditerranée, recevront les mêmes soins que les migrants secourus par Sea-Watch 3.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), au moins 1 146 personnes sont mortes en mer au cours des six premiers mois de 2021 alors qu'elles tentaient de rejoindre l'Europe.

SOS Méditerranée affirme avoir secouru plus de 30 000 personnes depuis février 2016, d'abord via le navire Aquarius puis avec l'Ocean Viking.