Ramsey Clark, ex-ministre américain de la Justice et avocat de Saddam Hussein, est mort

L'ancien ministre américain de la Justice, Ramsey Clark, est mort vendredi à l'âge de 93 ans. Fervent détracteur des interventions militaires américaines à l'étranger, son militantisme l'a conduit à soutenir certaines causes controversées et à défendre, en tant qu'avocat, plusieurs personnalités comme l'ancien président irakien, Saddam Hussein, lit-on sur France 24.

L'ex-ministre américain de la Justice, Ramsey Clark, qui appuya le mouvement des droits civiques aux États-Unis et fit plus tard partie de l'équipe internationale d'avocats ayant défendu Saddam Hussein, est mort à l'âge de 93 ans.

La fondation et la bibliothèque qui portent le nom du président sous lequel il a servi, Lyndon B. Johnson, ont déploré, samedi 10 avril, dans un tweet "la perte de Ramsey Clark, haut fonctionnaire dévoué et ancien ministre de la Justice" de 1967 à 1969.

Ramsey Clark est décédé la veille chez lui à Manhattan, selon le New York Times.

L'ex-ministre américain de la Justice, Ramsey Clark, qui appuya le mouvement des droits civiques aux États-Unis et fit plus tard partie de l'équipe internationale d'avocats ayant défendu Saddam Hussein, est mort à l'âge de 93 ans.

La fondation et la bibliothèque qui portent le nom du président sous lequel il a servi, Lyndon B. Johnson, ont déploré, samedi 10 avril, dans un tweet "la perte de Ramsey Clark, haut fonctionnaire dévoué et ancien ministre de la Justice" de 1967 à 1969.

Ramsey Clark est décédé la veille chez lui à Manhattan, selon le New York Times.