Nucléaire iranien : sans doute pas d'accord cette semaine selon Téhéran

Le négociateur en chef de l'Iran a déclaré samedi soir « ne pas penser que les négociations sur le nucléaire puissent parvenir à une conclusion cette semaine », alors que les Iraniens élisent leur président le 18 juin.

À titre personnel, je ne pense pas que nous puissions parvenir à une conclusion cette semaine, a déclaré Abbas Araghchi au diffuseur public iranien à la suite de la reprise du sixième round de négociations à Vienne.

À la sortie de la réunion dans la capitale autrichienne, le représentant russe Mikhaïl Oulianov a aussi estimé que les négociateurs avaient besoin de quelques semaines supplémentaires pour toiletter le texte existant, selon une déclaration sur Twitter.

Les Iraniens sont appelés aux urnes pour désigner le successeur du président Hassan Rohani, principal architecte, côté iranien, de cet accord conclu en juillet 2015 avec les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne.

À titre personnel, je ne pense pas que nous puissions parvenir à une conclusion cette semaine, a déclaré Abbas Araghchi au diffuseur public iranien à la suite de la reprise du sixième round de négociations à Vienne.

À la sortie de la réunion dans la capitale autrichienne, le représentant russe Mikhaïl Oulianov a aussi estimé que les négociateurs avaient besoin de quelques semaines supplémentaires pour toiletter le texte existant, selon une déclaration sur Twitter.

Les Iraniens sont appelés aux urnes pour désigner le successeur du président Hassan Rohani, principal architecte, côté iranien, de cet accord conclu en juillet 2015 avec les membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne.