Le Pape appelle au dialogue et à la solidarité à Cuba  

  • Le pape François
Vatican - Le pape François a exprimé dimanche sa préoccupation pour les "moments difficiles" que connaît Cuba en raison des manifestations et a appelé au "dialogue et à la solidarité" dans le pays, après avoir prié l'Angélus du dimanche depuis la fenêtre du Palais apostolique.

"Je suis proche du cher peuple cubain en ces temps difficiles, en particulier des familles, qui sont celles qui souffrent le plus. Je prie le Seigneur d'aider à construire dans la paix, le dialogue et la solidarité une société toujours plus juste et fraternelle", dit le pontife.

Les paroles de François ont été prononcées devant des centaines de fidèles et de pèlerins venus sur la Place Saint-Pierre pour la prière de l'Angélus, certains avec des drapeaux cubains, qui ont applaudi en écoutant le Pape.

François a repris son apparition dominicale habituelle à la fenêtre du Vatican pour saluer les fidèles, deux semaines après l'opération du côlon le 4 juillet.

Il y a une semaine, le Pape a donné la bénédiction depuis une véranda de l'hôpital.

Après 10 jours passés dans le plus grand hôpital catholique de Rome, François est rentré chez lui au Vatican le 14 juillet.

Des milliers de Cubains sont descendus dans la rue dimanche dernier pour protester contre le gouvernement communiste, lors d'une journée sans précédent qui a entraîné des centaines d'arrestations et plusieurs affrontements.

Les manifestations, les plus importantes depuis le "Maleconazo" d'août 1994, se sont produites alors que le pays des Caraïbes est plongé dans une grave crise financière et sanitaire, avec la pandémie de covid-19 hors de contrôle et avec une grave pénurie de nourriture, de médicaments et d'autres produits de base, en plus des coupures de courant et de l'Internet mobile.

"Je suis proche du cher peuple cubain en ces temps difficiles, en particulier des familles, qui sont celles qui souffrent le plus. Je prie le Seigneur d'aider à construire dans la paix, le dialogue et la solidarité une société toujours plus juste et fraternelle", dit le pontife.

Les paroles de François ont été prononcées devant des centaines de fidèles et de pèlerins venus sur la Place Saint-Pierre pour la prière de l'Angélus, certains avec des drapeaux cubains, qui ont applaudi en écoutant le Pape.

François a repris son apparition dominicale habituelle à la fenêtre du Vatican pour saluer les fidèles, deux semaines après l'opération du côlon le 4 juillet.

Il y a une semaine, le Pape a donné la bénédiction depuis une véranda de l'hôpital.

Après 10 jours passés dans le plus grand hôpital catholique de Rome, François est rentré chez lui au Vatican le 14 juillet.

Des milliers de Cubains sont descendus dans la rue dimanche dernier pour protester contre le gouvernement communiste, lors d'une journée sans précédent qui a entraîné des centaines d'arrestations et plusieurs affrontements.

Les manifestations, les plus importantes depuis le "Maleconazo" d'août 1994, se sont produites alors que le pays des Caraïbes est plongé dans une grave crise financière et sanitaire, avec la pandémie de covid-19 hors de contrôle et avec une grave pénurie de nourriture, de médicaments et d'autres produits de base, en plus des coupures de courant et de l'Internet mobile.