Irak : nouvelle attaque d'une base à la roquette, le pape maintient son voyage

  • Le pape François
Le pape François a déclaré maintenir son voyage du 5 au 8 mars en Irak, alors qu'au moins dix roquettes se sont abattues, mercredi, sur une base américaine de l'ouest du pays, tuant un sous-traitant civil dont la nationalité n'était pas connue dans l'immédiat, lit-on sur France 24.

Au moins dix roquettes se sont abattues, mercredi 3 mars, sur une base abritant des soldats américains dans l'ouest de l’Irak, tuant un sous-traitant civil, deux jours avant une visite historique du pape François dans le pays.

Ce dernier a d'ailleurs déclaré maintenir son voyage du 5 au 8 mars en Irak, après sa traditionnelle audience du mercredi, soulignant qu'il souhaitait "rencontrer un peuple qui a tant souffert, rencontrer cette Église martyre".

Cette nouvelle attaque, déjà précédée de plusieurs avec le même mode opératoire ces deux dernières semaines, vient rappeler à quel point la première visite d'un souverain pontife en Irak est un casse-tête logistique.

 

 

Au moins dix roquettes se sont abattues, mercredi 3 mars, sur une base abritant des soldats américains dans l'ouest de l’Irak, tuant un sous-traitant civil, deux jours avant une visite historique du pape François dans le pays.

Ce dernier a d'ailleurs déclaré maintenir son voyage du 5 au 8 mars en Irak, après sa traditionnelle audience du mercredi, soulignant qu'il souhaitait "rencontrer un peuple qui a tant souffert, rencontrer cette Église martyre".

Cette nouvelle attaque, déjà précédée de plusieurs avec le même mode opératoire ces deux dernières semaines, vient rappeler à quel point la première visite d'un souverain pontife en Irak est un casse-tête logistique.