L'Allemagne se souvient : 76e anniversaire de la libération du camp nazi de Buchenwald

Il y a 76 ans, le 11 avril 1945, l'arrivée des troupes américaines faisaient fuir les SS du camp de Buchenwald, le plus grand camp de concentration allemand.

Près de 250 000 personnes y ont été déportées entre 1937 et 1945. Les détenus étaient en majorité des prisonniers politiques même si des Juifs, des Tziganes, et des personnes considérées alors comme "asociales", y ont aussi été internés.

"A travers ses différentes victimes, Buchenwald représente toute la barbarie des nazis : le nationalisme agressif à l'extérieur, la dictature et l'oppression à l'intérieur, et la pensée völkisch. Buchenwald est synonyme d'idéologie raciale, de torture, de meurtre et d'extermination", a déclaré Frank-Walter Steinmeier, le président allemand.

56 000 personnes sont mortes à Buchenwald. Dans ce camp les déportés étaient soumis au travail forcé, aux expériences médicales, au mauvais traitements et aux exécutions sommaires.

Près de 250 000 personnes y ont été déportées entre 1937 et 1945. Les détenus étaient en majorité des prisonniers politiques même si des Juifs, des Tziganes, et des personnes considérées alors comme "asociales", y ont aussi été internés.

"A travers ses différentes victimes, Buchenwald représente toute la barbarie des nazis : le nationalisme agressif à l'extérieur, la dictature et l'oppression à l'intérieur, et la pensée völkisch. Buchenwald est synonyme d'idéologie raciale, de torture, de meurtre et d'extermination", a déclaré Frank-Walter Steinmeier, le président allemand.

56 000 personnes sont mortes à Buchenwald. Dans ce camp les déportés étaient soumis au travail forcé, aux expériences médicales, au mauvais traitements et aux exécutions sommaires.