GB: Le prince Philippe transféré dans un autre hôpital pour des examens cardiaques

LONDRES (Reuters) - Le prince Philip, époux de la Reine Elizabeth II, a été transféré lundi dans un autre hôpital du centre de Londres pour y subir des examens liés à une maladie cardiaque préexistante et recevoir un traitement contre une infection.

Le Duc d'Edimbourg, 99 ans, avait été admis à l'hôpital privé King Edward VII de Londres il y a deux semaines afin de traiter une infection non spécifiée, qui n'est pas liée au COVID-19.

Lundi, le palais de Buckingham a déclaré qu'il avait été transféré à l'hôpital St Bartholomew, un centre d'excellence pour les soins cardiaques, pour un traitement complémentaire et une observation.

"Le duc (...) répond au traitement, mais il devrait rester à l'hôpital au moins jusqu'à la fin de la semaine", a déclaré le palais dans un communiqué.

Né en Grèce, Philip, qui fêtera ses 100 ans en juin, a dû être hospitalisé à plusieurs reprises au cours de la dernière décennie pour une infection urinaire récurrente.

Il avait également subi une intervention à Noël en 2011, afin de déboucher une artère au niveau du coeur.

Le Duc d'Edimbourg, 99 ans, avait été admis à l'hôpital privé King Edward VII de Londres il y a deux semaines afin de traiter une infection non spécifiée, qui n'est pas liée au COVID-19.

Lundi, le palais de Buckingham a déclaré qu'il avait été transféré à l'hôpital St Bartholomew, un centre d'excellence pour les soins cardiaques, pour un traitement complémentaire et une observation.

"Le duc (...) répond au traitement, mais il devrait rester à l'hôpital au moins jusqu'à la fin de la semaine", a déclaré le palais dans un communiqué.

Né en Grèce, Philip, qui fêtera ses 100 ans en juin, a dû être hospitalisé à plusieurs reprises au cours de la dernière décennie pour une infection urinaire récurrente.

Il avait également subi une intervention à Noël en 2011, afin de déboucher une artère au niveau du coeur.