Irak: Au moins 82 morts dans l'incendie d'un hôpital de Bagdad

BAGDAD (Reuters) - Au moins 82 personnes ont perdu la vie et 110 autres ont été blessées dans un incendie survenu samedi dans un hôpital du sud-est de Bagdad qui avait été équipé pour accueillir des patients atteints du COVID-19, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

L'incendie a été provoqué par l'explosion d'une réserve d'oxygène.

"Nous devons de toute urgence revoir les mesures de sécurité dans tous les hôpitaux pour éviter qu'un aussi dramatique accident ne se reproduise à l'avenir", a déclaré le porte-parole, Khalid al-Muhanna à la télévision publique, en annonçant ce bilan actualisé du drame.

Les patients qui n'ont pas été blessés ont été transférés hors de l'hôpital, selon des sources médicales.

L'incendie a été provoqué par l'explosion d'une réserve d'oxygène.

"Nous devons de toute urgence revoir les mesures de sécurité dans tous les hôpitaux pour éviter qu'un aussi dramatique accident ne se reproduise à l'avenir", a déclaré le porte-parole, Khalid al-Muhanna à la télévision publique, en annonçant ce bilan actualisé du drame.

Les patients qui n'ont pas été blessés ont été transférés hors de l'hôpital, selon des sources médicales.