L’Angolais João Caholo au poste de secrétaire exécutif de la CIRGL

  • Tete Antonio
Luanda - Les ministres du Comité régional interministériel de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs ont approuvé, samedi, par consensus, la candidature du diplomate angolais João Samuel Caholo au poste de Secrétaire exécutif de cette organisation régionale.

La désignation João Samuel Caholo a eu lieu lors de la VIIIe rencontre virtuelle interministérielle, qui a eu lieu depuis Brazzaville (Congo).

Après cette validation de la candidature angolaise, la proposition sera soumise à l'appréciation et à l'approbation des chefs d'État et de gouvernement, qui se réuniront lors d'un sommet prévu le 20 novembre.

Le ministre des Relations extérieures, Téte António, a conduit la délégation angolaise à cette réunion interministériel, à laquelle ont également assisté le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants de la patrie, João Ernesto dos Santos, le secrétaire d'État à la Défense nationale, José de Lima, la secrétaire d'État aux Relations extérieures, Esmeralda Mendonça, parmi d'autres hauts fonctionnaires des départements ministériels.

 

À propos du nouveau secrétariat exécutif de la CIRGL

João Samuel Caholo, 64 ans, est né le 10 juillet 1956 dans la ville de Luena, province de Moxico. Il est ingénieur géologue et exerce des fonctions diplomatiques depuis plus de 20 ans.

Sa longue et vaste expérience diplomatique comprend les fonctions de Secrétaire exécutif adjoint pour l'intégration régionale de la SADC (2009 - 2013) et celles de Secrétaire exécutif adjoint de la SADC (2005 - 2009).

Au cours de sa trajectoire diplomatique, Caholo a travaillé pour l'Union africaine et l'Union européenne, dans tous les pays membres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), ainsi que dans des pays d'Afrique du Nord, de l'Est, de l'Ouest et Centrale.

Le candidat angolais a consacré ses connaissances à des missions dans les pays nordiques, en Europe occidentale et dans la Fédération de Russie, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Asie.

La réunion en ligne du Comité interministériel régional de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs a réuni les États membres et analysé, entre autres questions, la situation politique, sécuritaire et sanitaire dans la région des Grands Lacs.

Les ministres ont également analysé le rapport des coordinateurs nationaux dont la réunion s'est tenue le vendredi 06, ont reçu des informations du Secrétaire exécutif sur les principaux défis du Secrétariat et évalué le programme du Sommet des chefs d'État et de gouvernement.

Ils ont approuvé le rapport et le communiqué final du Comité interministériel régional. Ils ont également examiné la situation des contributions des États membres.

Membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) sont l’Angola, le Burundi, la République démocratique du Congo, la République centrafricaine, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et la République du Congo, qui préside l'organisation.

La désignation João Samuel Caholo a eu lieu lors de la VIIIe rencontre virtuelle interministérielle, qui a eu lieu depuis Brazzaville (Congo).

Après cette validation de la candidature angolaise, la proposition sera soumise à l'appréciation et à l'approbation des chefs d'État et de gouvernement, qui se réuniront lors d'un sommet prévu le 20 novembre.

Le ministre des Relations extérieures, Téte António, a conduit la délégation angolaise à cette réunion interministériel, à laquelle ont également assisté le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants de la patrie, João Ernesto dos Santos, le secrétaire d'État à la Défense nationale, José de Lima, la secrétaire d'État aux Relations extérieures, Esmeralda Mendonça, parmi d'autres hauts fonctionnaires des départements ministériels.

 

À propos du nouveau secrétariat exécutif de la CIRGL

João Samuel Caholo, 64 ans, est né le 10 juillet 1956 dans la ville de Luena, province de Moxico. Il est ingénieur géologue et exerce des fonctions diplomatiques depuis plus de 20 ans.

Sa longue et vaste expérience diplomatique comprend les fonctions de Secrétaire exécutif adjoint pour l'intégration régionale de la SADC (2009 - 2013) et celles de Secrétaire exécutif adjoint de la SADC (2005 - 2009).

Au cours de sa trajectoire diplomatique, Caholo a travaillé pour l'Union africaine et l'Union européenne, dans tous les pays membres de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), ainsi que dans des pays d'Afrique du Nord, de l'Est, de l'Ouest et Centrale.

Le candidat angolais a consacré ses connaissances à des missions dans les pays nordiques, en Europe occidentale et dans la Fédération de Russie, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Asie.

La réunion en ligne du Comité interministériel régional de la Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs a réuni les États membres et analysé, entre autres questions, la situation politique, sécuritaire et sanitaire dans la région des Grands Lacs.

Les ministres ont également analysé le rapport des coordinateurs nationaux dont la réunion s'est tenue le vendredi 06, ont reçu des informations du Secrétaire exécutif sur les principaux défis du Secrétariat et évalué le programme du Sommet des chefs d'État et de gouvernement.

Ils ont approuvé le rapport et le communiqué final du Comité interministériel régional. Ils ont également examiné la situation des contributions des États membres.

Membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) sont l’Angola, le Burundi, la République démocratique du Congo, la République centrafricaine, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et la République du Congo, qui préside l'organisation.