Mise en relief de l’appui cubain à la lutte pour l’indépendance de l’Angola

Luanda  – Le soutien du peule cubain à la lutte de libération pour l’indépendance de l’Angola a une valeur inestimable, et les Angolais ne savent comment lui en remercier, a déclaré l’ambassadrice de l’Angola en poste à La Havane,  Maria Cândida Texeira.

 

La diplomate a fait ces déclarations, le week-end dernier, lors d’une visite à l’hôpital général  baptisé “Docteur Agostinho  Neto”, situé dans la région de  Guantanamo, à l’Est du pays.

Maria Cândida Texeira, qui visitait cet établissement sanitaire dans le cadre du 45e  anniversaire de l’indépendance de la République d’Angola célébré le 11 novembre, a rappelé les paroles du feu Président cubain, Fidel Castro, selon lesquelles  la participation de Cuba aux luttes de libération en Afrique était “à peine l’accomplissement d’un devoir internationaliste”.

A cette occasion, l’ambassadrice a fait un don à l’Hôpital de Guantanamo, composé d’un portait d’Agostinho Neto, fondateur de la Nation angolaise, et de matériel de biosécurité pour combattre la pandémie du Covid-19.

Par contre, la diplomate a reçu des autorités locales, une statuette d’origine aborigène, comme symbole d’amitié Angola-Cuba.

L’hôpital de Guantanamo, qui a formé plusieurs cadres angolais du domaine de la santé publique, a été inaugure par Fidel Castro le 25 juillet 1984.

 

Troisième établissement sanitaire le plus grand du pays, situé à l’Est du territoire cubain, l’hôpital de Guantanamo contrôle près de quatre mille (4000) professionnels de santé de différentes spécialités.   

 

La diplomate a fait ces déclarations, le week-end dernier, lors d’une visite à l’hôpital général  baptisé “Docteur Agostinho  Neto”, situé dans la région de  Guantanamo, à l’Est du pays.

Maria Cândida Texeira, qui visitait cet établissement sanitaire dans le cadre du 45e  anniversaire de l’indépendance de la République d’Angola célébré le 11 novembre, a rappelé les paroles du feu Président cubain, Fidel Castro, selon lesquelles  la participation de Cuba aux luttes de libération en Afrique était “à peine l’accomplissement d’un devoir internationaliste”.

A cette occasion, l’ambassadrice a fait un don à l’Hôpital de Guantanamo, composé d’un portait d’Agostinho Neto, fondateur de la Nation angolaise, et de matériel de biosécurité pour combattre la pandémie du Covid-19.

Par contre, la diplomate a reçu des autorités locales, une statuette d’origine aborigène, comme symbole d’amitié Angola-Cuba.

L’hôpital de Guantanamo, qui a formé plusieurs cadres angolais du domaine de la santé publique, a été inaugure par Fidel Castro le 25 juillet 1984.

 

Troisième établissement sanitaire le plus grand du pays, situé à l’Est du territoire cubain, l’hôpital de Guantanamo contrôle près de quatre mille (4000) professionnels de santé de différentes spécialités.