L'Angola dépose les demandes d'adhésion aux traités à l'ONU

  • L'Assemblée nationale angolaise
New York - Trois instruments juridiques d'adhésion de l'Angola aux traités internationaux ont été déposés lundi aux Nations Unies (ONU), après avoir été approuvés par l'Assemblée nationale et signés par le Président de la République, João Lourenço.

Il s'agit des demandes d'adhésion à l'Accord de Paris sur le changement climatique et d'adhésion aux statuts du Centre international pour le génie génétique et la biotechnologie.

Le troisième est la demande d'adhésion à l'amendement de Kigali au protocole de Montréal sur la protection de la couche d'ozone, qui établit un engagement à réduire la consommation et la production d'hydrofluorocarbures par tous les pays.

Ces documents ont été remis au Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, en tant que dépositaire fidèle desdits traités, conformément aux formalités juridiques nécessaires après avoir été ratifiés par les États parties.

Il s'agit des demandes d'adhésion à l'Accord de Paris sur le changement climatique et d'adhésion aux statuts du Centre international pour le génie génétique et la biotechnologie.

Le troisième est la demande d'adhésion à l'amendement de Kigali au protocole de Montréal sur la protection de la couche d'ozone, qui établit un engagement à réduire la consommation et la production d'hydrofluorocarbures par tous les pays.

Ces documents ont été remis au Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, en tant que dépositaire fidèle desdits traités, conformément aux formalités juridiques nécessaires après avoir été ratifiés par les États parties.