Présidence de la CPLP : L’Angola et Cabo Verde discutent du passage de relais

  • Délégations des Ministères des Affaires étrangères de l'Angola et de Cap-Vert
Luanda - Le passage de relais du Cap-Vert à l'Angola à la Présidence de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) a été samedi au cœur de la réunion que le ministre angolais des Relations Extérieurs, Téte António, a tenu avec son homologue capverdien, Rui Alberto Soares.

L’Angola prend le relais de Cabo Verde à la présidence tournante de la CPLP le 17 juillet prochain, lors de la XIIIe Conférence des chefs d'État et de gouvernement de cette organisation, qui se tiendra à Luanda.

L'Angola mènera les destinées de la CPLP au cours de l'exercice biennal 2021-2023, selon une note du ministère angolais des Relations Extérieurs, publiée ce dimanche.

Lors de la réunion, qui s'est tenue à Mindelo (Cabo Verde), le ministre Téte António a exprimé sa satisfaction quant à la manière exemplaire, responsable et active dont l'actuelle présidence capverdienne a mené son mandat, saluant à l’occasion la présentation du diagnostic de l'organisation et l'identification des voies qui renforcent la CPLP, pour se rapprocher des citoyens.

Les ministres ont abordé des questions inhérentes au passage des dossiers des différents organes de la CPLP, à savoir les réunions des Points focaux de coopération, du Conseil des ministres et du Comité permanent de concertation, ainsi que la Conférence des chefs d'État et de gouvernement.

Les deux ministres ont abordé, entre autres questions, l'investiture du nouveau Secrétaire exécutif, l'amendement du Règlement intérieur du Secrétariat pour l'adapter à la représentation équitable des États membres dans cette structure et l'envoi de conseillers, avec les compétences d’effectuer un travail de soutien politique-diplomatique transversal.

Lors de cette réunion, ils ont conclu que la XIIIe Conférence de Luanda choisirait et annoncerait l'État membre qui succédera à l'Angola à la présidence de l'organisation, en 2023.

Le secrétaire exécutif de la CPLP, l'ambassadeur Francisco Ribeiro Telles, de nationalité portugaise, le représentant permanent de l'Angola auprès de la CPLP, Carlos Alberto da Fonseca, l'ambassadrice d'Angola au Cabo Verde, Júlia Machado, et d'autres diplomates des deux ministères étaient également présents à la réunion.

La délégation du ministre Téte António a quitté dimanche le Cabo Verde pour retourner à Luanda.

L’Angola prend le relais de Cabo Verde à la présidence tournante de la CPLP le 17 juillet prochain, lors de la XIIIe Conférence des chefs d'État et de gouvernement de cette organisation, qui se tiendra à Luanda.

L'Angola mènera les destinées de la CPLP au cours de l'exercice biennal 2021-2023, selon une note du ministère angolais des Relations Extérieurs, publiée ce dimanche.

Lors de la réunion, qui s'est tenue à Mindelo (Cabo Verde), le ministre Téte António a exprimé sa satisfaction quant à la manière exemplaire, responsable et active dont l'actuelle présidence capverdienne a mené son mandat, saluant à l’occasion la présentation du diagnostic de l'organisation et l'identification des voies qui renforcent la CPLP, pour se rapprocher des citoyens.

Les ministres ont abordé des questions inhérentes au passage des dossiers des différents organes de la CPLP, à savoir les réunions des Points focaux de coopération, du Conseil des ministres et du Comité permanent de concertation, ainsi que la Conférence des chefs d'État et de gouvernement.

Les deux ministres ont abordé, entre autres questions, l'investiture du nouveau Secrétaire exécutif, l'amendement du Règlement intérieur du Secrétariat pour l'adapter à la représentation équitable des États membres dans cette structure et l'envoi de conseillers, avec les compétences d’effectuer un travail de soutien politique-diplomatique transversal.

Lors de cette réunion, ils ont conclu que la XIIIe Conférence de Luanda choisirait et annoncerait l'État membre qui succédera à l'Angola à la présidence de l'organisation, en 2023.

Le secrétaire exécutif de la CPLP, l'ambassadeur Francisco Ribeiro Telles, de nationalité portugaise, le représentant permanent de l'Angola auprès de la CPLP, Carlos Alberto da Fonseca, l'ambassadrice d'Angola au Cabo Verde, Júlia Machado, et d'autres diplomates des deux ministères étaient également présents à la réunion.

La délégation du ministre Téte António a quitté dimanche le Cabo Verde pour retourner à Luanda.