L'Angola et l'Espagne passent en revue la coopération bilatérale

  • Cidade de Madrid, Capital do  Reino de  Espanha, onde o Presidente, João Lourenço vai efectuar uma visita de Estado de dois dias
Madrid - Le Chef de l'État angolais, João Lourenço, et le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, se réuniront mardi, à Madrid, pour évaluer la mise en œuvre des accords de coopération signés entre les deux pays.

L'Angola et le Royaume d'Espagne ont signé plusieurs accords de coopération, principalement dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche, de l'industrie, du commerce, du tourisme, de la défense et de la sécurité et du transport aérien.

Le Président João Lourenço, qui se trouve dans la capitale espagnole depuis dimanche soir, en visite officielle, à l'invitation du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, va rencontrer d’abord, dans la matinée, le Roi Philippe VI d'Espagne, qui lui offrira un déjeuner.

La rencontre entre le Président angolais et le Roi d'Espagne aura lieu au Palais de la Zarzuela, à Madrid.

Mercredi, dernier jour de travail en Espagne, João Lourenço se rendra au siège de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), où il signera le livre d'honneur et dévoilera une plaque marquant la visite au siège de l'Organisation mondiale du commerce, à Madrid.

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) est une agence spécialisée des Nations Unies et la principale organisation internationale dans le domaine du tourisme.

L’Organisation mondiale du tourisme fait office de tribune mondiale pour les questions de politique touristique et elle est une source d’échanges d’informations et de savoir-faire. Elle regroupe 161 pays et territoires et plus de 400 membres affiliés représentant le secteur privé, des établissements d’enseignement, des associations de tourisme et des autorités touristiques locales.

Le même jour, mercredi, le Chef de l'État angolais visitera le canal d'eau Isabel II, une entreprise publique chargée de gérer l'ensemble du cycle de l'eau, principalement dans la communauté de Madrid.

Coopération bilatérale dynamique

Le ministre des Affaires étrangères, Téte António, a déclaré ce lundi, à Madrid, que la visite du Président de la République au Royaume d'Espagne, donnerait un nouvel élan à la coopération bilatérale, qu'il jugeait dynamique.

"La coopération bilatérale est assez dynamique, ce que nous faisons depuis la visite du Président du gouvernement espagnol à Luanda, c'est de mieux aligner nos priorités. Mener des actions et des projets concrets, ainsi que motiver davantage d'entreprises espagnoles à investir en Angola", a-t-il souligné.

Il a rappelé que la visite du Chef du gouvernement espagnol à Luanda, en avril de cette année, avait permis d'augmenter la ligne de crédit qui existe avec l'Espagne.

"C'est déjà un résultat concret. Comme vous le savez, en Angola, nous avons de nombreux projets structurants qui nécessitent des lignes de crédit", a-t-il souligné.

Selon le ministre, l'Angola coopère avec le Royaume d'Espagne dans presque tous les domaines, raison pour laquelle la délégation angolaise comprend des ministres de divers secteurs.

La délégation présidentielle comprend, outre le ministre des Affaires étrangères, les ministres des Finances, Vera Daves, de l'Intérieur, Eugénio César Laborinho, du Commerce et de l'Industrie, Victor Fernandes, et de l'Énergie et de l'Eau, Baptista Borges.

Les relations de coopération bilatérale entre l'Angola et le Royaume d'Espagne sont basées sur l'Accord général de coopération signé le 20 mai 1987 et l'Accord complémentaire à l'Accord général signé en novembre 1987.

La coopération entre les deux pays s'est renforcée dans le secteur des affaires avec la présence d'entreprises espagnoles en Angola.

L'Espagne compte actuellement plus de 60 entreprises opérant en Angola dans différents secteurs tels que l'énergie, la banque, la construction et l'agriculture. fin

L'Angola et le Royaume d'Espagne ont signé plusieurs accords de coopération, principalement dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche, de l'industrie, du commerce, du tourisme, de la défense et de la sécurité et du transport aérien.

Le Président João Lourenço, qui se trouve dans la capitale espagnole depuis dimanche soir, en visite officielle, à l'invitation du Président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, va rencontrer d’abord, dans la matinée, le Roi Philippe VI d'Espagne, qui lui offrira un déjeuner.

La rencontre entre le Président angolais et le Roi d'Espagne aura lieu au Palais de la Zarzuela, à Madrid.

Mercredi, dernier jour de travail en Espagne, João Lourenço se rendra au siège de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), où il signera le livre d'honneur et dévoilera une plaque marquant la visite au siège de l'Organisation mondiale du commerce, à Madrid.

L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) est une agence spécialisée des Nations Unies et la principale organisation internationale dans le domaine du tourisme.

L’Organisation mondiale du tourisme fait office de tribune mondiale pour les questions de politique touristique et elle est une source d’échanges d’informations et de savoir-faire. Elle regroupe 161 pays et territoires et plus de 400 membres affiliés représentant le secteur privé, des établissements d’enseignement, des associations de tourisme et des autorités touristiques locales.

Le même jour, mercredi, le Chef de l'État angolais visitera le canal d'eau Isabel II, une entreprise publique chargée de gérer l'ensemble du cycle de l'eau, principalement dans la communauté de Madrid.

Coopération bilatérale dynamique

Le ministre des Affaires étrangères, Téte António, a déclaré ce lundi, à Madrid, que la visite du Président de la République au Royaume d'Espagne, donnerait un nouvel élan à la coopération bilatérale, qu'il jugeait dynamique.

"La coopération bilatérale est assez dynamique, ce que nous faisons depuis la visite du Président du gouvernement espagnol à Luanda, c'est de mieux aligner nos priorités. Mener des actions et des projets concrets, ainsi que motiver davantage d'entreprises espagnoles à investir en Angola", a-t-il souligné.

Il a rappelé que la visite du Chef du gouvernement espagnol à Luanda, en avril de cette année, avait permis d'augmenter la ligne de crédit qui existe avec l'Espagne.

"C'est déjà un résultat concret. Comme vous le savez, en Angola, nous avons de nombreux projets structurants qui nécessitent des lignes de crédit", a-t-il souligné.

Selon le ministre, l'Angola coopère avec le Royaume d'Espagne dans presque tous les domaines, raison pour laquelle la délégation angolaise comprend des ministres de divers secteurs.

La délégation présidentielle comprend, outre le ministre des Affaires étrangères, les ministres des Finances, Vera Daves, de l'Intérieur, Eugénio César Laborinho, du Commerce et de l'Industrie, Victor Fernandes, et de l'Énergie et de l'Eau, Baptista Borges.

Les relations de coopération bilatérale entre l'Angola et le Royaume d'Espagne sont basées sur l'Accord général de coopération signé le 20 mai 1987 et l'Accord complémentaire à l'Accord général signé en novembre 1987.

La coopération entre les deux pays s'est renforcée dans le secteur des affaires avec la présence d'entreprises espagnoles en Angola.

L'Espagne compte actuellement plus de 60 entreprises opérant en Angola dans différents secteurs tels que l'énergie, la banque, la construction et l'agriculture. fin