L'Angola et la Gambie ont l'intention de renforcer leur coopération

  • Éthiopie: l'Ambassadeur Francisco da Cruz à la réunion virtuelle du Comité des représentants permanents de l'Union africaine
Luanda - L'ambassadeur angolais en Ethiopie, Francisco José da Cruz, a évoqué, vendredi, avec son homologue gambien, Jainaba Jagne, la possibilité de renforcer les liens d'amitié et de coopération entre les deux pays.

Lors de la rencontre, les deux diplomates ont également discuté de la nécessité d'une plus grande harmonisation sur les questions liées à l'Union africaine (UA).

Dans une note, le Service de presse de l'ambassade d'Angola en Éthiopie déclare que Francisco da Cruz et Jainaba Jagne (nouvellement nommés), tous deux également représentants permanents des pays respectifs auprès de l'UA, ont également évoqué les avantages d'une représentativité régionale suffisamment solide, face à d'innombrables défis continentaux, notamment économiques.

Les deux interlocuteurs se sont également penchés sur l'entrée en fonction de la nouvelle équipe de l'Union africaine et de sa commission, issue des travaux du 34e Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement.

La présidence tournante annuelle de l'UA est dirigée par Félix Tshisekedi, chef d'État de la République démocratique du Congo, tandis que la présidence et la vice-présidence de la Commission de l'organisation sont assurées par le Tchadien Moussa Faki Mahamat et la Rwandaise Monique Nsanzabaganwa.

L'Angola appartient à la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), dont 16 États sont membres, et à la Communauté des États de l'Afrique centrale (CEEAC - 11 pays), tandis que la Gambie fait partie de la Communauté économique des États d'Afrique occidentale (CEDEAO -15).

Lors de la rencontre, les deux diplomates ont également discuté de la nécessité d'une plus grande harmonisation sur les questions liées à l'Union africaine (UA).

Dans une note, le Service de presse de l'ambassade d'Angola en Éthiopie déclare que Francisco da Cruz et Jainaba Jagne (nouvellement nommés), tous deux également représentants permanents des pays respectifs auprès de l'UA, ont également évoqué les avantages d'une représentativité régionale suffisamment solide, face à d'innombrables défis continentaux, notamment économiques.

Les deux interlocuteurs se sont également penchés sur l'entrée en fonction de la nouvelle équipe de l'Union africaine et de sa commission, issue des travaux du 34e Sommet des Chefs d'État et de Gouvernement.

La présidence tournante annuelle de l'UA est dirigée par Félix Tshisekedi, chef d'État de la République démocratique du Congo, tandis que la présidence et la vice-présidence de la Commission de l'organisation sont assurées par le Tchadien Moussa Faki Mahamat et la Rwandaise Monique Nsanzabaganwa.

L'Angola appartient à la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), dont 16 États sont membres, et à la Communauté des États de l'Afrique centrale (CEEAC - 11 pays), tandis que la Gambie fait partie de la Communauté économique des États d'Afrique occidentale (CEDEAO -15).