L'Angola et l'Italie abordent la coopération bilatérale

  • Esmeralda Mendonca, Secretaria de Estado do Mirex
Luanda - La secrétaire d'État aux Affaires étrangères, Esmeralda Mendonça, a discuté, ce mardi, avec la vice-ministre italienne des Affaires étrangères et de la Coopération, Marina Serenni, des aspects liés au renforcement de la coopération entre les deux pays dans les domaines les plus divers.

Au cours de la rencontre, tenue en marge du Pré-Sommet de la FAO sur les systèmes alimentaires, les deux entités ont réaffirmé leur volonté de renforcer une coopération mutuellement bénéfique.

Esmeralda Mendonça a souligné l'intérêt de l'Angola pour le renforcement des relations entre les deux pays dans le domaine économique, et a invité la classe d'affaires italienne d'explorer les opportunités d'affaires et d'investissement qu'offre le marché angolais.

Elles ont convenu de promouvoir le dialogue entre les classes d'affaires des deux pays, qui pourrait être facilité par l'action des chambres de commerce existantes, ainsi que par le biais de forums d'affaires en Angola et en Italie.

A l'occasion, la disponibilité des deux ministères à mener des consultations politiques, annuellement, a été réaffirmée, pour la concertation des positions au niveau de la diplomatie régionale et mondiale, ainsi que l'engagement à préserver la paix entre les peuples.

Le soutien réciproque aux candidatures dans le système international, en particulier à la candidature de l'Angola au poste de membre du Conseil exécutif de l'Unesco, a également été évoqué par la responsable angolaise.

Esmeralda Mendonça a profité de l'occasion pour inviter l'Italie à participer à la deuxième édition de la Biennale de Luanda - Forum panafricain pour la culture de la paix, qui se tiendra en octobre de cette année, à Luanda, dans le cadre d'une initiative conjointe du gouvernement angolais, de l'Union africaine et l'UNESCO.

Le pré-Sommet sur les systèmes alimentaires, co-organisé par les Nations Unies et le gouvernement italien, est une antichambre du Sommet sur les systèmes alimentaires, qui se déroulera dans le cadre de la Décennie d'action pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030.

Le Sommet sur les systèmes alimentaires se tiendra parallèlement à la 76e Assemblée générale des Nations Unies, qui aura lieu du 14 au 30 septembre 2021, à New York.

Le sommet débattra les voies pour accomplir des progrès importants dans la réalisation de chacun des 17 objectifs de développement durable (ODD), à travers d’une approche des systèmes alimentaires, en encourageant l'interconnexion avec les défis mondiaux tels que la faim, le changement climatique, la pauvreté et les inégalités.

La délégation angolaise, dirigée par la ministre d'État chargée du domaine social, Carolina Cerqueira, comprend également la secrétaire d'État à la pêche, Esperança Costa, et la représentante permanente de l'Angola auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Maria de Fatima Jardim.

Au cours de la rencontre, tenue en marge du Pré-Sommet de la FAO sur les systèmes alimentaires, les deux entités ont réaffirmé leur volonté de renforcer une coopération mutuellement bénéfique.

Esmeralda Mendonça a souligné l'intérêt de l'Angola pour le renforcement des relations entre les deux pays dans le domaine économique, et a invité la classe d'affaires italienne d'explorer les opportunités d'affaires et d'investissement qu'offre le marché angolais.

Elles ont convenu de promouvoir le dialogue entre les classes d'affaires des deux pays, qui pourrait être facilité par l'action des chambres de commerce existantes, ainsi que par le biais de forums d'affaires en Angola et en Italie.

A l'occasion, la disponibilité des deux ministères à mener des consultations politiques, annuellement, a été réaffirmée, pour la concertation des positions au niveau de la diplomatie régionale et mondiale, ainsi que l'engagement à préserver la paix entre les peuples.

Le soutien réciproque aux candidatures dans le système international, en particulier à la candidature de l'Angola au poste de membre du Conseil exécutif de l'Unesco, a également été évoqué par la responsable angolaise.

Esmeralda Mendonça a profité de l'occasion pour inviter l'Italie à participer à la deuxième édition de la Biennale de Luanda - Forum panafricain pour la culture de la paix, qui se tiendra en octobre de cette année, à Luanda, dans le cadre d'une initiative conjointe du gouvernement angolais, de l'Union africaine et l'UNESCO.

Le pré-Sommet sur les systèmes alimentaires, co-organisé par les Nations Unies et le gouvernement italien, est une antichambre du Sommet sur les systèmes alimentaires, qui se déroulera dans le cadre de la Décennie d'action pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030.

Le Sommet sur les systèmes alimentaires se tiendra parallèlement à la 76e Assemblée générale des Nations Unies, qui aura lieu du 14 au 30 septembre 2021, à New York.

Le sommet débattra les voies pour accomplir des progrès importants dans la réalisation de chacun des 17 objectifs de développement durable (ODD), à travers d’une approche des systèmes alimentaires, en encourageant l'interconnexion avec les défis mondiaux tels que la faim, le changement climatique, la pauvreté et les inégalités.

La délégation angolaise, dirigée par la ministre d'État chargée du domaine social, Carolina Cerqueira, comprend également la secrétaire d'État à la pêche, Esperança Costa, et la représentante permanente de l'Angola auprès de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), Maria de Fatima Jardim.