L'Angola et la Namibie signent un mémorandum dans le secteur pénitentiaire

  • Huíla: Reunião bilateral Angola - Namíbia
Lubango - Un mémorandum d'entente entre les services pénitentiaires d'Angola et de Namibie a été signé, vendredi, dans la ville de Lubango (Huíla), lors de la réunion bilatérale de sécurité publique entre le ministère angolais de l'Intérieur et le ministère namibien des Affaires internes, Immigration, Protection et Sécurité.

Le forum, qui a duré quatre jours, s’est tenu sous trois volets, la session des experts de la défense et de la sécurité de l'Angola et de la Namibie, la réunion des gouverneurs des provinces frontalières des deux pays et la réunion des ministres.

Se confiant à l'ANGOP, à l'occasion, le directeur général des services pénitentiaires d'Angola, le commissaire des prisons, Bernardo Pereira do Amaral Gourgel, a déclaré que l'accord s'inscrit dans le cadre de la coopération entre les deux services et vise la formation technique et professionnelle, des activités récréatives et sportives, l’échange d'expériences, l’échange scientifique dans le domaine correctionnel et pénitentiaire.

 Il a expliqué que le processus d'extradition des prisonniers angolais qui se trouvent dans la République de la Namibie, ne se produirait qu'après la conclusion d’un protocole sur ce sujet entre les deux gouvernements.

Au cours de l'événement, des experts en sécurité, les gouverneurs provinciaux et les ministres de l'Intérieur des deux pays ont abordé des questions liées à la criminalité et aux violations migratoires au long de la frontière commune.

De même, les deux délégations ont abordé la possibilité d'ouvrir la frontière et de travailler à la modification de l'accord d'exemption de visa entre les deux pays et la régularisation des citoyens angolais résidant en Namibie.

Le forum, qui a duré quatre jours, s’est tenu sous trois volets, la session des experts de la défense et de la sécurité de l'Angola et de la Namibie, la réunion des gouverneurs des provinces frontalières des deux pays et la réunion des ministres.

Se confiant à l'ANGOP, à l'occasion, le directeur général des services pénitentiaires d'Angola, le commissaire des prisons, Bernardo Pereira do Amaral Gourgel, a déclaré que l'accord s'inscrit dans le cadre de la coopération entre les deux services et vise la formation technique et professionnelle, des activités récréatives et sportives, l’échange d'expériences, l’échange scientifique dans le domaine correctionnel et pénitentiaire.

 Il a expliqué que le processus d'extradition des prisonniers angolais qui se trouvent dans la République de la Namibie, ne se produirait qu'après la conclusion d’un protocole sur ce sujet entre les deux gouvernements.

Au cours de l'événement, des experts en sécurité, les gouverneurs provinciaux et les ministres de l'Intérieur des deux pays ont abordé des questions liées à la criminalité et aux violations migratoires au long de la frontière commune.

De même, les deux délégations ont abordé la possibilité d'ouvrir la frontière et de travailler à la modification de l'accord d'exemption de visa entre les deux pays et la régularisation des citoyens angolais résidant en Namibie.