L'Angola et les Pays-Bas discutent de leur coopération

  • Ambassadrice Maria de Fátima Jardim
Luanda - La Représentante permanente de l'Angola auprès des agences des Nations Unies à Rome, Maria de Fátima Jardim, a reçu en audience, mercredi, son homologue du Royaume des Pays-Bas, Hans Hoogeveen, avec qui elle a discuté de questions d'intérêt multilatéral et bilatéral.

Lors de la rencontre, qui a eu lieu dans les locaux de l'ambassade d'Angola en Italie, le diplomate néerlandais a manifesté l’intérêt de compter sur l’appui des autorités angolaises à sa candidature au poste de président indépendant du Conseil de la FAO, considérant ce l'Angola comme un pays important auprès des agences des Nations Unies à Rome.

Trois candidats sont en lice pour ce poste, deux d'Europe, notamment du Royaume des pays et de la Hongrie, et un de la République Dominicaine, pour l'Amérique latine.

Les deux diplomates ont également abordé le processus de réforme en cours dans les agences des Nations Unies à Rome (FAO, FIDA et PAM) et analysé les aspects de la coopération économique entre les deux pays.

Lors de l’audience, Fátima Jardim a informé son homologue des travaux menés par l'Exécutif angolais dans les domaines politique, économique et social et des efforts de mobilisation des investissements étrangers, en particulier pour l'agriculture et la pêche, dans le cadre de la diversification de l'économie et de la création d'emplois.

À son tour, le diplomate néerlandais a estimé que sa visite à l'ambassade d'Angola en Italie était "très fructueuse", pour renforcer la coopération et l'amitié entre les deux pays et gouvernements.

Fátima Jardim est l'ambassadrice de l'Angola en Italie et auprès des agences des Nations Unies (FAO, FIDA et PAM) depuis 2019.

Les services de presse de l'ambassade d'Angola en Italie indiquent que l'Ambassadeur Hans Hoogeveen représente son pays auprès des agences des Nations Unies à Rome depuis 2016 et est président du Comité du programme de la FAO.

De 2001 à 2016, il a occupé divers postes au sein des ministères néerlandais des Affaires économiques, de l'Agriculture et de la Qualité alimentaire.

Lors de la rencontre, qui a eu lieu dans les locaux de l'ambassade d'Angola en Italie, le diplomate néerlandais a manifesté l’intérêt de compter sur l’appui des autorités angolaises à sa candidature au poste de président indépendant du Conseil de la FAO, considérant ce l'Angola comme un pays important auprès des agences des Nations Unies à Rome.

Trois candidats sont en lice pour ce poste, deux d'Europe, notamment du Royaume des pays et de la Hongrie, et un de la République Dominicaine, pour l'Amérique latine.

Les deux diplomates ont également abordé le processus de réforme en cours dans les agences des Nations Unies à Rome (FAO, FIDA et PAM) et analysé les aspects de la coopération économique entre les deux pays.

Lors de l’audience, Fátima Jardim a informé son homologue des travaux menés par l'Exécutif angolais dans les domaines politique, économique et social et des efforts de mobilisation des investissements étrangers, en particulier pour l'agriculture et la pêche, dans le cadre de la diversification de l'économie et de la création d'emplois.

À son tour, le diplomate néerlandais a estimé que sa visite à l'ambassade d'Angola en Italie était "très fructueuse", pour renforcer la coopération et l'amitié entre les deux pays et gouvernements.

Fátima Jardim est l'ambassadrice de l'Angola en Italie et auprès des agences des Nations Unies (FAO, FIDA et PAM) depuis 2019.

Les services de presse de l'ambassade d'Angola en Italie indiquent que l'Ambassadeur Hans Hoogeveen représente son pays auprès des agences des Nations Unies à Rome depuis 2016 et est président du Comité du programme de la FAO.

De 2001 à 2016, il a occupé divers postes au sein des ministères néerlandais des Affaires économiques, de l'Agriculture et de la Qualité alimentaire.