Arrivée du Président turc à Luanda

  • Arrivée du Président turc dans la capitale angolaise
Luanda – Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, est arrivé à Luanda ce dimanche, pour une visite d'Etat de deux jours en Angola, dans le but de renforcer les relations d'amitié et de coopération bilatérale.

À son arrivée à l'aéroport international 4 de Fevereiro, l'homme d'État turc a été reçu par le ministre des Relations extérieures, Téte António et d'autres personnalités.

 Selon le programme officiel de la visite parvenu à l'ANGOP, Recep Erdogan tiendra lundi une rencontre privée avec son homologue João Lourenço, alors que les délégations respectives se réuniront pour discuter des aspects spécifiques des relations bilatérales.

Dans le même cadre, le Président Erdogan se rendra le même jour à l'Assemblée nationale pour participer à une réunion plénière solennelle avec les députés, convoquée en son honneur.

 Le programme de visite prévoit également une visite au mémorial Dr. António Agostinho Neto en vue de déposer une gerbe de fleurs dans le sarcophage du premier Président de l'Angola et Fondateur de la nation.

La participation à un forum d'affaires et un dîner de gala au palais présidentiel seront les dernières activités de la journée du Président de la Turquie en Angola, qui va quitter Luanda mardi matin.

Les relations diplomatiques entre l'Angola et la Turquie remontent à 1980. Les deux pays ont des accords de coopération dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice, du commerce et du sport.

En Angola, la Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les domaines de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile, et les échanges commerciaux entre les deux pays s'élèvent actuellement à 134 millions de dollars, avec des perspectives d'atteindre des milliards de dollars dans les prochaines années.

En 2020, la Turquie a investi environ 22,55 millions de dollars en Angola dans divers secteurs, et le pays africain s'intéresse à l'expérience et au potentiel des Turcs dans les industries textile, agroalimentaire et automobile, ainsi que dans la production d'appareils électroménagers et montage de tracteurs et de motos.

À son arrivée à l'aéroport international 4 de Fevereiro, l'homme d'État turc a été reçu par le ministre des Relations extérieures, Téte António et d'autres personnalités.

 Selon le programme officiel de la visite parvenu à l'ANGOP, Recep Erdogan tiendra lundi une rencontre privée avec son homologue João Lourenço, alors que les délégations respectives se réuniront pour discuter des aspects spécifiques des relations bilatérales.

Dans le même cadre, le Président Erdogan se rendra le même jour à l'Assemblée nationale pour participer à une réunion plénière solennelle avec les députés, convoquée en son honneur.

 Le programme de visite prévoit également une visite au mémorial Dr. António Agostinho Neto en vue de déposer une gerbe de fleurs dans le sarcophage du premier Président de l'Angola et Fondateur de la nation.

La participation à un forum d'affaires et un dîner de gala au palais présidentiel seront les dernières activités de la journée du Président de la Turquie en Angola, qui va quitter Luanda mardi matin.

Les relations diplomatiques entre l'Angola et la Turquie remontent à 1980. Les deux pays ont des accords de coopération dans les domaines de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice, du commerce et du sport.

En Angola, la Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les domaines de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile, et les échanges commerciaux entre les deux pays s'élèvent actuellement à 134 millions de dollars, avec des perspectives d'atteindre des milliards de dollars dans les prochaines années.

En 2020, la Turquie a investi environ 22,55 millions de dollars en Angola dans divers secteurs, et le pays africain s'intéresse à l'expérience et au potentiel des Turcs dans les industries textile, agroalimentaire et automobile, ainsi que dans la production d'appareils électroménagers et montage de tracteurs et de motos.