Le PR quitte Luanda pour la Turquie

  • Presidente da República, João Lourenço, desloca-se à Turquia
Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a quitté Luanda, lundi (26), pour la Turquie, pour une visite d'Etat de deux jours, à l'invitation de son homologue, Recep Tayyip Erdogan.

Une note du Secrétariat à la communication institutionnelle et presse du Président de la République indique que João Lourenço, qui est accompagné d'une délégation de haut niveau, rencontrera mardi, dans l'après-midi, son homologue turc.

Au cours de la visite, les délégations ministérielles passent en revue les questions essentielles des relations entre l'Angola et la Turquie, avec la signature d'accords de coopération, dans les domaines des transports, militaire, commercial, économique, des ressources minérales, ainsi que consulaire et diplomatique, avec la suppression des visas dans des passeports de service, diplomatiques et spéciaux.

Mercredi, dernier jour de la visite, le Président João Lourenço participe à un forum entrepreneurial avec des dizaines d'hommes d'affaires, à qui il présente le potentiel économique de l'Angola et les multiples initiatives visant à améliorer progressivement l'environnement des affaires.

Les relations diplomatiques entre l'Angola et la Turquie remontent à 1980 et les deux pays ont déjà des accords de coopération dans les domaines du commerce, de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice et du sport.

En Angola, la Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les secteurs de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile.

Il y a aussi l'intention de signer un accord, pour la création d'une chambre de commerce, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale.

En juin dernier, les délégations des deux pays ont analysé la coopération dans le secteur des transports, notamment dans le domaine de l'aviation civile et des infrastructures ferroviaires, avec des perspectives pour les hommes d'affaires turcs d'investir dans les sous-secteurs maritime, portuaire et ferroviaire.

Selon ce qui a été appris, la compagnie aérienne turque pourrait commencer à opérer vers Luanda cette année.

Une note du Secrétariat à la communication institutionnelle et presse du Président de la République indique que João Lourenço, qui est accompagné d'une délégation de haut niveau, rencontrera mardi, dans l'après-midi, son homologue turc.

Au cours de la visite, les délégations ministérielles passent en revue les questions essentielles des relations entre l'Angola et la Turquie, avec la signature d'accords de coopération, dans les domaines des transports, militaire, commercial, économique, des ressources minérales, ainsi que consulaire et diplomatique, avec la suppression des visas dans des passeports de service, diplomatiques et spéciaux.

Mercredi, dernier jour de la visite, le Président João Lourenço participe à un forum entrepreneurial avec des dizaines d'hommes d'affaires, à qui il présente le potentiel économique de l'Angola et les multiples initiatives visant à améliorer progressivement l'environnement des affaires.

Les relations diplomatiques entre l'Angola et la Turquie remontent à 1980 et les deux pays ont déjà des accords de coopération dans les domaines du commerce, de l'agriculture, de l'éducation, de la culture, de la défense, de la justice et du sport.

En Angola, la Turquie a des investissements dans les provinces de Luanda et Uíge, dans les secteurs de l'industrie, du commerce, de l'éducation et de la construction civile.

Il y a aussi l'intention de signer un accord, pour la création d'une chambre de commerce, dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale.

En juin dernier, les délégations des deux pays ont analysé la coopération dans le secteur des transports, notamment dans le domaine de l'aviation civile et des infrastructures ferroviaires, avec des perspectives pour les hommes d'affaires turcs d'investir dans les sous-secteurs maritime, portuaire et ferroviaire.

Selon ce qui a été appris, la compagnie aérienne turque pourrait commencer à opérer vers Luanda cette année.