Le Président de la République de retour à Luanda

  • Presidente da República já em Luanda
Luanda – Le Président de la République, João Lourenço, est arrivé à Luanda ce mercredi, après avoir effectué des visites d'Etat en Turquie, en Guinée et au Ghana.

A l'aéroport international "4 de Fevereiro", João Lourenço, qui a voyagé accompagné de la Première Dame, Ana Dias Lourenço, a été reçu par le vice-président de la République, Bornito de Sousa.

Au cours de son périple, qui a débuté le 27 juillet, en Turquie, la délégation présidentielle angolaise a travaillé sur le renforcement des relations politiques, diplomatiques, économiques et commerciales.

L’Angola et la Turquie ont décidé d'ouvrir des liaisons aériennes directes, à partir d'octobre, ainsi qu'une ligne de crédit, dans des conditions et des montants à définir.

En République de Guinée, les relations, qui ont été noués lors de la lutte de libération en Angola, se sont consolidées, avec la définition de voies pour l'avenir, à travers la signature de nouveaux instruments juridiques.

Au Ghana, dernière étape de la tournée, les questions économiques, y compris les questions d'investissement, ont été au centre des discussions, qui ont abouti à la signature d'accords bilatéraux.

Lors de son séjour au Ghana, pays situé en Afrique de l'Ouest, João Lourenço s'est entretenu en privé avec son homologue, Nana Akoufo-Addo, a assisté à la signature d'un protocole d'intention entre les deux pays, et a participé à un forum d’affaires et des investissements sur l'Angola.

Au forum des affaires, qui s'est déroulé au siège de la Zone de libre-échange continentale africaine, le Chef de l’État angolais a invité les hommes d'affaires du Ghana, d'Égypte, du Sénégal, du Nigéria, des Émirats arabes, présents à l’événement, à investir en Angola.

Durant son séjour à Accra, João Lourenço a rendu hommage au panafricaniste et père de l'indépendance du Ghana, Kwame Nkrumah, en déposant une couronne au mausolée érigé en sa mémoire.

A l'aéroport international "4 de Fevereiro", João Lourenço, qui a voyagé accompagné de la Première Dame, Ana Dias Lourenço, a été reçu par le vice-président de la République, Bornito de Sousa.

Au cours de son périple, qui a débuté le 27 juillet, en Turquie, la délégation présidentielle angolaise a travaillé sur le renforcement des relations politiques, diplomatiques, économiques et commerciales.

L’Angola et la Turquie ont décidé d'ouvrir des liaisons aériennes directes, à partir d'octobre, ainsi qu'une ligne de crédit, dans des conditions et des montants à définir.

En République de Guinée, les relations, qui ont été noués lors de la lutte de libération en Angola, se sont consolidées, avec la définition de voies pour l'avenir, à travers la signature de nouveaux instruments juridiques.

Au Ghana, dernière étape de la tournée, les questions économiques, y compris les questions d'investissement, ont été au centre des discussions, qui ont abouti à la signature d'accords bilatéraux.

Lors de son séjour au Ghana, pays situé en Afrique de l'Ouest, João Lourenço s'est entretenu en privé avec son homologue, Nana Akoufo-Addo, a assisté à la signature d'un protocole d'intention entre les deux pays, et a participé à un forum d’affaires et des investissements sur l'Angola.

Au forum des affaires, qui s'est déroulé au siège de la Zone de libre-échange continentale africaine, le Chef de l’État angolais a invité les hommes d'affaires du Ghana, d'Égypte, du Sénégal, du Nigéria, des Émirats arabes, présents à l’événement, à investir en Angola.

Durant son séjour à Accra, João Lourenço a rendu hommage au panafricaniste et père de l'indépendance du Ghana, Kwame Nkrumah, en déposant une couronne au mausolée érigé en sa mémoire.