Le commandant appelle à la mise en œuvre des projets agro-pastoraux

  • Commandant de la Région Militaire Centre, Lieutenant-général, Dinis Segunda Lucama
Huambo (Angola) - Le commandant de la région Militaire Centre, le lieutenant-général Dinis Segunda Lucama, a encouragé jeudi, la mise en œuvre de projets agro-pastoraux dans les unités, pour pallier le déséquilibre dans l'alimentation de la troupe.

Selon l'officier général, à l'ouverture de la réunion de bilan 2020/2021, les unités qui disposent d'un potentiel hydrique et climatique à cet effet devraient miser sur l'activité agro-pastorale et sur l'occupation de la force de travail de certains militaires à leur disposition.

Il a dit qu'il était encore nécessaire de continuer à développer des programmes de lutte contre le VIH / SIDA, l'hépatite, la tuberculose, la pression artérielle et le diabète, à travers le renforcement de la campagne «Eu amo a vida» (J’aime la vie), pour réduire les taux de mortalité des causes évitables.

Le chef militaire a indiqué qu'une plus grande attention devrait être accordée au processus de recrutement et d'intégration des jeunes dans les rangs de l'armée, dont la sélection devrait favoriser ceux qui font preuve d'une bonne citoyenneté, avec une conduite impeccable dans leur communauté, des patriotes, en bonne santé et avec un niveau académique acceptable.

La réunion de deux jours se tient en présence du commandant de la 4e Division d'infanterie de la Région Militaire Centre, le lieutenant-général António Valeriano, des officiers généraux, des juges militaires, des consultants russes et des chefs des départements des armes et des services dans ce domaine militaire.

La Région Militaire Centre couvre les provinces de Benguela, Bié, Cuanza Sul et Huambo (siège).

Selon l'officier général, à l'ouverture de la réunion de bilan 2020/2021, les unités qui disposent d'un potentiel hydrique et climatique à cet effet devraient miser sur l'activité agro-pastorale et sur l'occupation de la force de travail de certains militaires à leur disposition.

Il a dit qu'il était encore nécessaire de continuer à développer des programmes de lutte contre le VIH / SIDA, l'hépatite, la tuberculose, la pression artérielle et le diabète, à travers le renforcement de la campagne «Eu amo a vida» (J’aime la vie), pour réduire les taux de mortalité des causes évitables.

Le chef militaire a indiqué qu'une plus grande attention devrait être accordée au processus de recrutement et d'intégration des jeunes dans les rangs de l'armée, dont la sélection devrait favoriser ceux qui font preuve d'une bonne citoyenneté, avec une conduite impeccable dans leur communauté, des patriotes, en bonne santé et avec un niveau académique acceptable.

La réunion de deux jours se tient en présence du commandant de la 4e Division d'infanterie de la Région Militaire Centre, le lieutenant-général António Valeriano, des officiers généraux, des juges militaires, des consultants russes et des chefs des départements des armes et des services dans ce domaine militaire.

La Région Militaire Centre couvre les provinces de Benguela, Bié, Cuanza Sul et Huambo (siège).