Limogeage du conseil d'administration de la TAAG

  • Les avions de la TAAG
Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a révoqué ce mercredi le conseil d'administration de la TAAG – EP, nommé par décret présidentiel nº 276/18, du 26 novembre.

Dans un communiqué, la Maison civile du Président de la République déclare que les présidents du Conseil d'administration, Hélder da Silva Gonçalves de Moura et Preza, ainsi que celui du Comité exécutif, Rui Paulo de Andrade Teles Carreira, ont été démis de leurs fonctions.

D’après le même document, les administrateurs exécutifs Eulália Maria Cardoso Policarpo Bravo da Rosa, Luís Ferreira de Almeida, Hugo Alberto Pinto dos Santos Amaral, Fernando Alberto da Cruz et Adelaide Isabel de Sousa Godinho cessent également d’occuper leurs fonctions.

Dans le même cadre, Américo de Albuquerque Borges, Luís Eduardo dos Santos, Arlindo de Sousa e Silva, Mário Jorge da Silva Neto, José Octávio Serra Van-Dúnem et José Luís Prata, ont été démis de leurs fonctions d'administrateurs non exécutifs.

La note ajoute que la mesure prise par le Président de la République vise la nécessité de mettre en œuvre le Plan de restructuration de la TAAG et d'encourager la politique commerciale, dans le but d'atteindre ses objectifs stratégiques.

 

 

Dans un communiqué, la Maison civile du Président de la République déclare que les présidents du Conseil d'administration, Hélder da Silva Gonçalves de Moura et Preza, ainsi que celui du Comité exécutif, Rui Paulo de Andrade Teles Carreira, ont été démis de leurs fonctions.

D’après le même document, les administrateurs exécutifs Eulália Maria Cardoso Policarpo Bravo da Rosa, Luís Ferreira de Almeida, Hugo Alberto Pinto dos Santos Amaral, Fernando Alberto da Cruz et Adelaide Isabel de Sousa Godinho cessent également d’occuper leurs fonctions.

Dans le même cadre, Américo de Albuquerque Borges, Luís Eduardo dos Santos, Arlindo de Sousa e Silva, Mário Jorge da Silva Neto, José Octávio Serra Van-Dúnem et José Luís Prata, ont été démis de leurs fonctions d'administrateurs non exécutifs.

La note ajoute que la mesure prise par le Président de la République vise la nécessité de mettre en œuvre le Plan de restructuration de la TAAG et d'encourager la politique commerciale, dans le but d'atteindre ses objectifs stratégiques.