Le Portugal renforce son offre de vaccins aux PALOP et au Timor oriental

  • La signature de la Déclaration finale de la conférence de la CPLP
Luanda - Le Premier ministre portugais António Costa a annoncé samedi que le Portugal triplera la fourniture de vaccins contre le Covid-19 aux pays africains lusophones (PALOP) et au Timor oriental, passant d'un million à trois millions de doses.

Lors d'une conférence de presse, après la clôture du XIIIe Sommet des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), António Costa a rappelé que le Portugal s'était engagé à offrir 5% du total des vaccins, mais les factures les plus récentes permettent de rendre disponible quatre fois plus.

« Nous allons tripler et passer d'un million à trois millions le nombre de vaccins à distribuer. Selon les calculs, nous allons pouvoir mettre à disposition un total de quatre millions de vaccins", a déclaré le chef du gouvernement portugais.

Jeudi dernier, le Gouvernement portugais a offert à l'Angola un lot de 50.000 doses du vaccin d'Astrazeneca.

Le Premier ministre portugais et le ministre des Affaires étrangères Augusto Santos Silva ont souligné que le Portugal a apporté d'autres types de soutien que la fourniture de vaccins, comme des analgésiques pour le Brésil, ou la fourniture d'un soutien technique, de ventilateurs, d'équipements de protection individuelle, de lits, formation, consommables et ressources pour les tests et analyses cliniques.

Santos Silva a également souligné le soutien à la recherche et à la production de vaccins dans le mécanisme Covax, qui a déjà conduit à un investissement de 10 millions d'euros par le Portugal.

L'objectif du Portugal est de «massifier au cours de ce second semestre le processus de vaccination et de soutien aux États membres dans l'administration», en joignant les efforts des ministères des Affaires étrangères, de la Santé et de la Défense nationale.

 

 

 

 

 

Lors d'une conférence de presse, après la clôture du XIIIe Sommet des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), António Costa a rappelé que le Portugal s'était engagé à offrir 5% du total des vaccins, mais les factures les plus récentes permettent de rendre disponible quatre fois plus.

« Nous allons tripler et passer d'un million à trois millions le nombre de vaccins à distribuer. Selon les calculs, nous allons pouvoir mettre à disposition un total de quatre millions de vaccins", a déclaré le chef du gouvernement portugais.

Jeudi dernier, le Gouvernement portugais a offert à l'Angola un lot de 50.000 doses du vaccin d'Astrazeneca.

Le Premier ministre portugais et le ministre des Affaires étrangères Augusto Santos Silva ont souligné que le Portugal a apporté d'autres types de soutien que la fourniture de vaccins, comme des analgésiques pour le Brésil, ou la fourniture d'un soutien technique, de ventilateurs, d'équipements de protection individuelle, de lits, formation, consommables et ressources pour les tests et analyses cliniques.

Santos Silva a également souligné le soutien à la recherche et à la production de vaccins dans le mécanisme Covax, qui a déjà conduit à un investissement de 10 millions d'euros par le Portugal.

L'objectif du Portugal est de «massifier au cours de ce second semestre le processus de vaccination et de soutien aux États membres dans l'administration», en joignant les efforts des ministères des Affaires étrangères, de la Santé et de la Défense nationale.