Un diplomate défend l'augmentation de la production nationale

  • Le ministre angolais des Relations extérieures, Téte António
Luanda - Le chef de la diplomatie angolaise, Téte António, a défendu mercredi, à Luanda, la nécessité de renforcer et de relancer la production intérieure, pour que le pays obtienne des excédents à l'exportation.

S'exprimant lors de la cérémonie de clôture de la visite du corps diplomatique accrédité en Angola dans la zone économique spéciale (ZEE) de Luanda-Bengo, Téte António a souligné que cette zone de production contribue à la substitution des importations.

 

Le ministre angolais des Relations extérieures a souligné l'action de la ZEE en matière de création d'emplois, qui a contribué à la réduction de la pauvreté.

 

Pour le ministre Téte António, la ZEE de Luanda-Bengo est en train de devenir une référence nationale en matière de qualité, de rigueur, de responsabilité et d'efficacité dans la production.

 

À son tour, l'ambassadeur du Japon, Maruhashi Jiro, s’est satisfait de ce qu'il a vu et a promis de travailler pour de futurs partenariats.

 

La visite du corps diplomatique dans la ZEE s'inscrit dans le cadre de la promotion de la diplomatie économique, principal «cheval de bataille» de la politique étrangère de l'Exécutif angolais.

 

Pendant trois jours, en alternance, différents diplomates accrédités en Angola ont pris contact avec la réalité de la ZEE, à l'initiative du ministère angolais des Relations extérieures.

 

S'exprimant lors de la cérémonie de clôture de la visite du corps diplomatique accrédité en Angola dans la zone économique spéciale (ZEE) de Luanda-Bengo, Téte António a souligné que cette zone de production contribue à la substitution des importations.

 

Le ministre angolais des Relations extérieures a souligné l'action de la ZEE en matière de création d'emplois, qui a contribué à la réduction de la pauvreté.

 

Pour le ministre Téte António, la ZEE de Luanda-Bengo est en train de devenir une référence nationale en matière de qualité, de rigueur, de responsabilité et d'efficacité dans la production.

 

À son tour, l'ambassadeur du Japon, Maruhashi Jiro, s’est satisfait de ce qu'il a vu et a promis de travailler pour de futurs partenariats.

 

La visite du corps diplomatique dans la ZEE s'inscrit dans le cadre de la promotion de la diplomatie économique, principal «cheval de bataille» de la politique étrangère de l'Exécutif angolais.

 

Pendant trois jours, en alternance, différents diplomates accrédités en Angola ont pris contact avec la réalité de la ZEE, à l'initiative du ministère angolais des Relations extérieures.