L'exécutif examine la proposition de révision de la Constitution

  • Le Président de la République, João Lourenço, préside la réunion du Conseil des ministres.
Luanda - Le Conseil des ministres a examiné ce mardi, à Luanda, le projet de loi de révision de la Constitution, lors d'une session présidée par le Président de la République, João Lourenço.

Le communiqué publié à la presse à la fin de la réunion indique que l'examen visait à ajuster et à améliorer certaines questions qui n'étaient pas suffisamment claires dans la Constitution.

La révision vise également à améliorer l'ordre de la Loi Constitutionnelle et à aborder d'autres matières qui auparavant ne figuraient pas dans la Loi Constitutionnelle, ajoute la note.

Le communiqué précise que les amendements constitutionnels proposés respectent scrupuleusement les procédures formelles, temporelles, matérielles et circonstancielles de la révision constitutionnelle inscrites dans la Constitution.

Le Conseil des ministres souligne que la révision vise également à renforcer l'état de droit démocratique et la séparation et l'interdépendance des organes souverains.

La proposition vise également le respect des droits fondamentaux, au suffrage universel, direct, secret et périodique, pour la nomination des membres effectifs des organes souverains, des collectivités locales et de l'indépendance des tribunaux.

Loi de l'aviation civile

Le Conseil des ministres a également analysé la proposition de modification de la loi sur l'aviation civile, afin de mettre à jour les règles et pratiques obligatoires déterminées par l'Organisation de l'aviation internationale.

L'idée est de mettre la législation angolaise sur l'aviation civile en conformité avec les normes et pratiques internationales.

Le communiqué publié à la presse à la fin de la réunion indique que l'examen visait à ajuster et à améliorer certaines questions qui n'étaient pas suffisamment claires dans la Constitution.

La révision vise également à améliorer l'ordre de la Loi Constitutionnelle et à aborder d'autres matières qui auparavant ne figuraient pas dans la Loi Constitutionnelle, ajoute la note.

Le communiqué précise que les amendements constitutionnels proposés respectent scrupuleusement les procédures formelles, temporelles, matérielles et circonstancielles de la révision constitutionnelle inscrites dans la Constitution.

Le Conseil des ministres souligne que la révision vise également à renforcer l'état de droit démocratique et la séparation et l'interdépendance des organes souverains.

La proposition vise également le respect des droits fondamentaux, au suffrage universel, direct, secret et périodique, pour la nomination des membres effectifs des organes souverains, des collectivités locales et de l'indépendance des tribunaux.

Loi de l'aviation civile

Le Conseil des ministres a également analysé la proposition de modification de la loi sur l'aviation civile, afin de mettre à jour les règles et pratiques obligatoires déterminées par l'Organisation de l'aviation internationale.

L'idée est de mettre la législation angolaise sur l'aviation civile en conformité avec les normes et pratiques internationales.