Rapatriement d'étrangers illégaux à Lunda Sul et à Zaïre

Saurimo – Environ deux cent six étrangers en situation de migration illégale dans les provinces de Lunda Sul (189) et de Zaire (17) ont été rapatriés, de janvier à décembre de cette année, par le Service de Migration et d’étranger (SME, sigle en portugais), a appris l'ANGOP jeudi.

Parmi ces étrangers en situation irrégulière figurent 199 citoyens de la République démocratique du Congo, deux du Mali, tandis que cinq autres sont originaires de Mauritanie, d'Égypte, du Zimbabwe, du Congo Brazzaville et du Vietnam.

S’exprimant à l’Angop, le porte-parole du SME de Lunda Sul, Rui Venâncio, a déclaré que le rapatriement avait été possible surtout grâce au travail d'inspection dans les communautés et les zones frontalières.

Il a évoqué les difficultés qu'ils rencontraient en ce qui concerne le rapatriement immédiat des étrangers en raison du manque du transport, ainsi qu'un centre de garnison pour un acheminement ultérieur.

Dans la province de Lunda Sul, sont contrôlés 1 243 étrangers.

Parmi ces étrangers en situation irrégulière figurent 199 citoyens de la République démocratique du Congo, deux du Mali, tandis que cinq autres sont originaires de Mauritanie, d'Égypte, du Zimbabwe, du Congo Brazzaville et du Vietnam.

S’exprimant à l’Angop, le porte-parole du SME de Lunda Sul, Rui Venâncio, a déclaré que le rapatriement avait été possible surtout grâce au travail d'inspection dans les communautés et les zones frontalières.

Il a évoqué les difficultés qu'ils rencontraient en ce qui concerne le rapatriement immédiat des étrangers en raison du manque du transport, ainsi qu'un centre de garnison pour un acheminement ultérieur.

Dans la province de Lunda Sul, sont contrôlés 1 243 étrangers.