Le gouvernement parie sur la liberté de la presse

  • Le ministre des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale, Manuel Homem
Luanda - Le ministre des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale, Manuel Homem, a déclaré, ce jeudi, que le Gouvernement était engagé dans la construction d'un pays où la liberté de la presse est un bien pour tous.

S'exprimant au Parlement dans le cadre du débat sur le rôle des médias, le ministre a indiqué que la liberté de la presse devrait être un atout pour que le pays continue de suivre les voies du développement.

Il a souligné que la session du mercredi avait permis d'évaluer le travail des  médias, en ce qui concerne la consolidation de la paix et de la démocratie.

Au cours du débat, les députés ont fait appel à une liberté d'expression et de la presse effective dans le pays.

"En fait, nous partons très réconfortés par la mission qu'ils nous confient, de continuer à exercer et à remplir notre mission avec brio", a déclaré le ministre.

Les médias, a-t-il ajouté, ont reçu ce vote de confiance du Parlement pour continuer efficacement à mener à bien leur mission avec brio.

En général, il a estimé que le rôle joué par les médias dans le pays était positif, mais qu’ils devraient améliorer les questions moins positives évoquées tout au long du débat.

S'exprimant au Parlement dans le cadre du débat sur le rôle des médias, le ministre a indiqué que la liberté de la presse devrait être un atout pour que le pays continue de suivre les voies du développement.

Il a souligné que la session du mercredi avait permis d'évaluer le travail des  médias, en ce qui concerne la consolidation de la paix et de la démocratie.

Au cours du débat, les députés ont fait appel à une liberté d'expression et de la presse effective dans le pays.

"En fait, nous partons très réconfortés par la mission qu'ils nous confient, de continuer à exercer et à remplir notre mission avec brio", a déclaré le ministre.

Les médias, a-t-il ajouté, ont reçu ce vote de confiance du Parlement pour continuer efficacement à mener à bien leur mission avec brio.

En général, il a estimé que le rôle joué par les médias dans le pays était positif, mais qu’ils devraient améliorer les questions moins positives évoquées tout au long du débat.