Les dirigeants de la CIRGL rendent hommage à Idriss Déby

  • Le Président tchadien, Idriss Déby  (Archive)
Luanda - Les chefs d'État et de gouvernement de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL) ont rendu hommage au Président tchadien Idriss Déby Itno, décédé ce mardi après avoir été blessé au combat.

L'hommage a eu lieu lors de la séance de clôture du mini-sommet des chefs d'État de la CIRGL, tenu à Luanda, qui a débattu des questions de sécurité en République centrafricaine (RCA).

S'exprimant lors de la séance de clôture, le Président angolais, João Lourenço, a déclaré que la mort d'Idris Déby Itno "avait surpris l'Afrique".

Idriss Déby Itno, dont le pays fait partie des États membres de la CIRGL, est décédé mardi des suites de graves blessures au combat, au lendemain de sa proclamation vainqueur des élections présidentielles de ce mois.

Né à Berdoba (Tchad) le 18 juin 1952, le général Idriss Déby était président du Tchad depuis 1990 et chef du Mouvement patriotique du salut.

Le mini-sommet était conduit par João Lourenço, en tant que président de la CIRGL, et en présence des Présidents de la République centrafricaine, Faustin Touaderá, de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso (prend la présidence de la Communauté économique des États africains Central - CEEAC), du Rwanda, Paul Kagame et du Conseil souverain de transition du Soudan, Abdul Fatah al-Burhan.

Des délégations de haut niveau du Cameroun et de la République démocratique du Congo (RDC) étaient également présentes.

L'hommage a eu lieu lors de la séance de clôture du mini-sommet des chefs d'État de la CIRGL, tenu à Luanda, qui a débattu des questions de sécurité en République centrafricaine (RCA).

S'exprimant lors de la séance de clôture, le Président angolais, João Lourenço, a déclaré que la mort d'Idris Déby Itno "avait surpris l'Afrique".

Idriss Déby Itno, dont le pays fait partie des États membres de la CIRGL, est décédé mardi des suites de graves blessures au combat, au lendemain de sa proclamation vainqueur des élections présidentielles de ce mois.

Né à Berdoba (Tchad) le 18 juin 1952, le général Idriss Déby était président du Tchad depuis 1990 et chef du Mouvement patriotique du salut.

Le mini-sommet était conduit par João Lourenço, en tant que président de la CIRGL, et en présence des Présidents de la République centrafricaine, Faustin Touaderá, de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso (prend la présidence de la Communauté économique des États africains Central - CEEAC), du Rwanda, Paul Kagame et du Conseil souverain de transition du Soudan, Abdul Fatah al-Burhan.

Des délégations de haut niveau du Cameroun et de la République démocratique du Congo (RDC) étaient également présentes.