L'Italie veut augmenter ses investissements en Angola

  • Le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade dias dos Santos, reçoit l'ambassadeur d'Italie en Angola, Cristiano Gallo en audience.
Luanda - L'Italie a exprimé son intérêt à soutenir l'Angola dans l'échange d'informations, à lutter contre la corruption et à augmenter ses investissements dans le pays, principalement dans le domaine de l'agriculture.

Ce souhait a été manifestée mercredi, à Luanda, par l'ambassadeur de l’Italie en Angola, Cristiano Gallo, à l'issue d'un entretien avec le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos.

Le diplomate a déclaré que son pays entend favoriser l'échange d'informations sur la lutte contre la corruption et la transparence, ainsi que l'augmentation du volume des affaires entre les deux États.

Le chiffre d'affaires entre les deux pays s'élève actuellement à environ 800 millions de dollars, a-t-il déclaré.

Selon lui, il est nécessaire d'accroître la coopération interparlementaire entre les deux pays, car ils ont une histoire de coopération et il est possible de faire mieux. "Nous souhaitons une bonne coopération avec toutes les entités économiques et financières en Angola", a-t-il souligné.

Les relations de coopération entre l'Angola et l'Italie remontent à 1977, date à laquelle a été paraphé le Mémorandum qui a institué la Commission bilatérale, anciennement appelée Commission mixte de coopération.

 

La Serbie offre des bourses aux jeunes Angolais

D'autre part, l'ambassadeur de Serbie en Angola, Millos Peridis, a annoncé que son pays avait offert 10 bourses à des jeunes angolais.

S'adressant à la presse, à l'issue de l'audience avec le président du Parlement angolais, Fernando da Piedade Dias dos Santos, il a déclaré que les jeunes Angolais seraient formés dans divers domaines à l'Université de Belgrade.

Selon le diplomate serbe, les relations entre les deux pays sont excellentes. "Nous sommes des vieux amis, les relations de coopération bilatérale sont très bonnes. Nous voulons travailler avec l'Angola dans tous les domaines, principalement dans l'agriculture, l'éducation, les nouvelles technologies et les technologies de l'information" a-t-il renchéri.

Ce souhait a été manifestée mercredi, à Luanda, par l'ambassadeur de l’Italie en Angola, Cristiano Gallo, à l'issue d'un entretien avec le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos.

Le diplomate a déclaré que son pays entend favoriser l'échange d'informations sur la lutte contre la corruption et la transparence, ainsi que l'augmentation du volume des affaires entre les deux États.

Le chiffre d'affaires entre les deux pays s'élève actuellement à environ 800 millions de dollars, a-t-il déclaré.

Selon lui, il est nécessaire d'accroître la coopération interparlementaire entre les deux pays, car ils ont une histoire de coopération et il est possible de faire mieux. "Nous souhaitons une bonne coopération avec toutes les entités économiques et financières en Angola", a-t-il souligné.

Les relations de coopération entre l'Angola et l'Italie remontent à 1977, date à laquelle a été paraphé le Mémorandum qui a institué la Commission bilatérale, anciennement appelée Commission mixte de coopération.

 

La Serbie offre des bourses aux jeunes Angolais

D'autre part, l'ambassadeur de Serbie en Angola, Millos Peridis, a annoncé que son pays avait offert 10 bourses à des jeunes angolais.

S'adressant à la presse, à l'issue de l'audience avec le président du Parlement angolais, Fernando da Piedade Dias dos Santos, il a déclaré que les jeunes Angolais seraient formés dans divers domaines à l'Université de Belgrade.

Selon le diplomate serbe, les relations entre les deux pays sont excellentes. "Nous sommes des vieux amis, les relations de coopération bilatérale sont très bonnes. Nous voulons travailler avec l'Angola dans tous les domaines, principalement dans l'agriculture, l'éducation, les nouvelles technologies et les technologies de l'information" a-t-il renchéri.