Hommage au Président de la République à Washington

  • Le Chef de l'État angolais, João Lourenço
Luanda - Le Président angolais, João Lourenço, sera honoré à Washington, première étape de sa visite aux États-Unis d'Amérique, pour son implication dans des initiatives de défense de l'environnement, a-t-on appris samedi dans la capitale angolaise.

Une note de l'attaché de presse du Président de la République indique que l'homme d'État angolais, qui quitte Luanda samedi, participera également au débat général de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Dans la capitale américaine, João Lourenço participe lundi au Gala annuel de la Fondation internationale pour la conservation de l'environnement (ICCF), au cours duquel il prononcera un discours en présence de hautes personnalités politiques, locales et étrangères, en l’occurrence le président de la Colombie, Iván Duque Márquez.

Le même jour, il participe à une table ronde sur les investissements en Angola, une initiative de la Chambre de commerce États-Unis d'Amérique-Angola, où il s'adressera à des hommes d'affaires américains, à qui il transmettra un message sur les opportunités d'affaires en Angola.

Le dernier jour de sa visite à Washington, le Président angolais se rendra à Capitole Hill pour une réunion avec la dirigeante du Congrès, Nancy Pelosi, avant de visiter le Musée d'histoire afro-américaine, où il rencontrera des descendants d'esclaves partis d'Angola depuis plus de 400 ans qui se sont installés dans la région de Virginie, avec une participation pertinente à la formation de ce que l'on appelle aujourd'hui les États-Unis d'Amérique.

A New York, le Chef de l'Etat prononcera son discours dans la tribune de l'Assemblée générale des Nations Unies, étant le cinquième orateur de la journée, après les dirigeants de l'Afrique du Sud, de la Guyane, du Botswana et de Cuba.

Outre sa participation au débat général annuel de l'Assemblée générale des Nations Unies, le Président de la République rencontrera les dirigeants de plusieurs pays présents à New York.

 

 

 

 

 

 

Une note de l'attaché de presse du Président de la République indique que l'homme d'État angolais, qui quitte Luanda samedi, participera également au débat général de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, à New York.

Dans la capitale américaine, João Lourenço participe lundi au Gala annuel de la Fondation internationale pour la conservation de l'environnement (ICCF), au cours duquel il prononcera un discours en présence de hautes personnalités politiques, locales et étrangères, en l’occurrence le président de la Colombie, Iván Duque Márquez.

Le même jour, il participe à une table ronde sur les investissements en Angola, une initiative de la Chambre de commerce États-Unis d'Amérique-Angola, où il s'adressera à des hommes d'affaires américains, à qui il transmettra un message sur les opportunités d'affaires en Angola.

Le dernier jour de sa visite à Washington, le Président angolais se rendra à Capitole Hill pour une réunion avec la dirigeante du Congrès, Nancy Pelosi, avant de visiter le Musée d'histoire afro-américaine, où il rencontrera des descendants d'esclaves partis d'Angola depuis plus de 400 ans qui se sont installés dans la région de Virginie, avec une participation pertinente à la formation de ce que l'on appelle aujourd'hui les États-Unis d'Amérique.

A New York, le Chef de l'Etat prononcera son discours dans la tribune de l'Assemblée générale des Nations Unies, étant le cinquième orateur de la journée, après les dirigeants de l'Afrique du Sud, de la Guyane, du Botswana et de Cuba.

Outre sa participation au débat général annuel de l'Assemblée générale des Nations Unies, le Président de la République rencontrera les dirigeants de plusieurs pays présents à New York.