Le mini-sommet des chefs d'État se penche à nouveau sur la situation en RCA

  • Le Président de la République, João Lourenço
Luanda - La capitale angolaise, Luanda, accueillera mardi (20) un mini-sommet des chefs d'État pour discuter des questions de sécurité liées à la République centrafricaine (RCA).

La réunion a été convoquée par le chef d'État angolais, João Lourenço, en sa qualité de président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).
Le mini-sommet réunira à Luanda les présidents de la République centrafricaine, Faustin Touaderá, du Rwanda, Paul Kagame, du Congo, Dennis Sassou Nguesso, et le président du Conseil souverain de transition de la République du Soudan, Abdul Fatah al-Burhan.

Des délégations de haut niveau représentant le Tchad, le Cameroun et la République démocratique du Congo y participeront également, indique un communiqué du Secrétariat à la communication institutionnelle et aux questions de presse du Président de la République.

Le 28 janvier dernier, Luanda a accueilli un premier mini-sommet qui a analysé la situation politique et sécuritaire en République centrafricaine.

À cette occasion, les chefs d'État et de gouvernement du CIRG ont appelé les forces rebelles en RCA à observer un cessez-le-feu unilatéral et immédiat.

Ils ont estimé que la situation en République centrafricaine était menaçante et ont décidé d'organiser un deuxième mini-sommet à Luanda.

La réunion a été convoquée par le chef d'État angolais, João Lourenço, en sa qualité de président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).
Le mini-sommet réunira à Luanda les présidents de la République centrafricaine, Faustin Touaderá, du Rwanda, Paul Kagame, du Congo, Dennis Sassou Nguesso, et le président du Conseil souverain de transition de la République du Soudan, Abdul Fatah al-Burhan.

Des délégations de haut niveau représentant le Tchad, le Cameroun et la République démocratique du Congo y participeront également, indique un communiqué du Secrétariat à la communication institutionnelle et aux questions de presse du Président de la République.

Le 28 janvier dernier, Luanda a accueilli un premier mini-sommet qui a analysé la situation politique et sécuritaire en République centrafricaine.

À cette occasion, les chefs d'État et de gouvernement du CIRG ont appelé les forces rebelles en RCA à observer un cessez-le-feu unilatéral et immédiat.

Ils ont estimé que la situation en République centrafricaine était menaçante et ont décidé d'organiser un deuxième mini-sommet à Luanda.