Le MININT prépare ses forces pour sécuriser les élections

  • Le ministre de l'Intérieur, Eugénio César Laborinho
Luanda - Le ministère de l'Intérieur (MININT) a lancé son plan de préparation et de formation de son personnel, afin d'assurer efficacement les élections législatives, prévues en 2022, a annoncé lundi le ministre Eugénio César Laborinho.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture du Conseil consultatif élargi de ce département ministériel, le responsable a indiqué que les forces de son portefeuille mettront tout en œuvre pour que le recensement électoral et les élections législatives se déroulent sans heurts, de manière ordonnée, exemplaire et sereine.

En effet, il a appelé tous les acteurs politiques à respecter les principes inscrits dans la Constitution et la loi, indépendamment de la couleur et de l'affiliation à un parti.

« En 2022, le pays organisera des élections générales, avec le début des inscriptions électorales dans les prochains jours. Pour cette raison, nous devons redoubler d'efforts pour préparer et former nos troupes, afin d'assurer efficacement le processus électoral.

Plus de 33 mille en six mois

Les organes du ministère de l'Intérieur ont enregistré, au cours des six premiers mois de cette année, un total de 33.518 délits différents, soit 649 infractions de moins par rapport à la période précédente.

Parmi les délits enregistrés, le point culminant est celui des crimes contre les biens, qui représentent 59 % des délits commis, suivis des crimes contre les individus, avec 31 %, et des délits contre l'ordre public, avec 10 %.

En ce qui concerne les crimes contre les personnes, 10.274 crimes ont été signalés, 2. 099 de moins qu'au cours de la période précédente, ce qui correspond à une baisse de 20,4 %.

 

 

 

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture du Conseil consultatif élargi de ce département ministériel, le responsable a indiqué que les forces de son portefeuille mettront tout en œuvre pour que le recensement électoral et les élections législatives se déroulent sans heurts, de manière ordonnée, exemplaire et sereine.

En effet, il a appelé tous les acteurs politiques à respecter les principes inscrits dans la Constitution et la loi, indépendamment de la couleur et de l'affiliation à un parti.

« En 2022, le pays organisera des élections générales, avec le début des inscriptions électorales dans les prochains jours. Pour cette raison, nous devons redoubler d'efforts pour préparer et former nos troupes, afin d'assurer efficacement le processus électoral.

Plus de 33 mille en six mois

Les organes du ministère de l'Intérieur ont enregistré, au cours des six premiers mois de cette année, un total de 33.518 délits différents, soit 649 infractions de moins par rapport à la période précédente.

Parmi les délits enregistrés, le point culminant est celui des crimes contre les biens, qui représentent 59 % des délits commis, suivis des crimes contre les individus, avec 31 %, et des délits contre l'ordre public, avec 10 %.

En ce qui concerne les crimes contre les personnes, 10.274 crimes ont été signalés, 2. 099 de moins qu'au cours de la période précédente, ce qui correspond à une baisse de 20,4 %.