Le MPLA appelle à l’union pour le renforcement de la liberté de presse et d'expression

  • Jornalistas angolanos no exercício das suas actividades
Luanda - Le MPLA a exhorté, lundi, la société angolaise, en particulier la classe journalistique, à travailler ensemble et de manière désintéressée pour renforcer la liberté de la presse et d'expression, en tant que vecteurs de la consolidation de l'État démocratique et de droit.

Dans un message faisant allusion à la Journée internationale de la liberté de la presse, le MPLA réaffirme la nécessité d'un accès des citoyens à une information plus rigoureuse, impartiale et crédible, appelant à l'amélioration et à la diversification du contenu journalistique, pour contribuer au développement éducatif, civique et culturel de la population.

Il souligne qu'en tant que concept fondamental dans les démocraties modernes, la liberté de la presse est une réalité de plus en plus évidente en Angola, contribuant à la formation et au renforcement de la conscience critique des citoyens et à la dignité de la classe journalistique.

«Cette année, la journée est célébrée dans un contexte dans lequel un large processus de consultation publique se déroule autour du paquet législatif de la Communication sociale angolaise, visant à le mettre en conformité avec le contexte des transformations et des exigences sociales, politiques, économiques et culturelles, ainsi qu'établir des normes qui offrent aux opérateurs de presse de meilleures conditions pour l'exercice de la profession », lit-on dans la note.

Le parti au pouvoir en Angola souligne que les agents actifs et passifs doivent lutter pour des actes qui renforcent le respect de la dignité humaine, des institutions, une coexistence saine, l'harmonie, la paix et la réconciliation nationale.

Le MPLA souligne également la nécessité de promouvoir la pluralité, la transparence et la lutte contre la corruption et toutes les pratiques néfastes à la société.

Par ailleurs, le parti encourage les journalistes à diffuser les actions de prévention et de sensibilisation qui encouragent les citoyens à respecter les mesures de biosécurité, afin de stopper la propagation du virus de la Covid-19 dans le pays.

Dans un message faisant allusion à la Journée internationale de la liberté de la presse, le MPLA réaffirme la nécessité d'un accès des citoyens à une information plus rigoureuse, impartiale et crédible, appelant à l'amélioration et à la diversification du contenu journalistique, pour contribuer au développement éducatif, civique et culturel de la population.

Il souligne qu'en tant que concept fondamental dans les démocraties modernes, la liberté de la presse est une réalité de plus en plus évidente en Angola, contribuant à la formation et au renforcement de la conscience critique des citoyens et à la dignité de la classe journalistique.

«Cette année, la journée est célébrée dans un contexte dans lequel un large processus de consultation publique se déroule autour du paquet législatif de la Communication sociale angolaise, visant à le mettre en conformité avec le contexte des transformations et des exigences sociales, politiques, économiques et culturelles, ainsi qu'établir des normes qui offrent aux opérateurs de presse de meilleures conditions pour l'exercice de la profession », lit-on dans la note.

Le parti au pouvoir en Angola souligne que les agents actifs et passifs doivent lutter pour des actes qui renforcent le respect de la dignité humaine, des institutions, une coexistence saine, l'harmonie, la paix et la réconciliation nationale.

Le MPLA souligne également la nécessité de promouvoir la pluralité, la transparence et la lutte contre la corruption et toutes les pratiques néfastes à la société.

Par ailleurs, le parti encourage les journalistes à diffuser les actions de prévention et de sensibilisation qui encouragent les citoyens à respecter les mesures de biosécurité, afin de stopper la propagation du virus de la Covid-19 dans le pays.