Le MPLA à Luanda veut le respect des symboles nationaux

  • Joana Lina   Governadora De Luanda
Luanda- La première secrétaire du MPLA à Luanda, Joana Lina Ramos Baptista, a appelé samedi, au respect des institutions de l'Etat et des symboles nationaux.

"Cet appel s'adresse à tous les citoyens de Luanda, que la date de l'indépendance doit être considérée comme une victoire pour tous et appartient à tous les Angolais", a déclaré la politique en marge de la visite de terrain dans la municipalité de Luanda, dans le cadre du programme «EME en mouvement», en cours dans les districts.

S'adressant à la presse, Joana Lina a souligné que la liberté et l'autodétermination étaient des facteurs qui ont permis au pays de mériter le respect sur la scène internationale.

Joana Lina a appelé à redoubler de vigilance, afin que rien ne perturbe les célébrations du 11 novembre.

Elle a rappelé que la date de l'indépendance nationale est sacrée pour tous les Angolais et doit être célébrée avec responsabilité, fierté et esprit de citoyenneté.

Joana Lina, également gouverneure de Luanda, a également tenu compte des déclarations des chefs de partis politiques qui ignorent la pandémie de Covid-19 et encouragent le non-respect des directives de l'Exécutif concernant la distanciation physique, convoquant les citoyens à des manifestations.

Concernant la journée sur le terrain, elle a dit que dans les comités d'action des partis déjà visités, les bases sont solides et préparées pour les nouveaux défis politiques.

"Cet appel s'adresse à tous les citoyens de Luanda, que la date de l'indépendance doit être considérée comme une victoire pour tous et appartient à tous les Angolais", a déclaré la politique en marge de la visite de terrain dans la municipalité de Luanda, dans le cadre du programme «EME en mouvement», en cours dans les districts.

S'adressant à la presse, Joana Lina a souligné que la liberté et l'autodétermination étaient des facteurs qui ont permis au pays de mériter le respect sur la scène internationale.

Joana Lina a appelé à redoubler de vigilance, afin que rien ne perturbe les célébrations du 11 novembre.

Elle a rappelé que la date de l'indépendance nationale est sacrée pour tous les Angolais et doit être célébrée avec responsabilité, fierté et esprit de citoyenneté.

Joana Lina, également gouverneure de Luanda, a également tenu compte des déclarations des chefs de partis politiques qui ignorent la pandémie de Covid-19 et encouragent le non-respect des directives de l'Exécutif concernant la distanciation physique, convoquant les citoyens à des manifestations.

Concernant la journée sur le terrain, elle a dit que dans les comités d'action des partis déjà visités, les bases sont solides et préparées pour les nouveaux défis politiques.