Le MPLA encourage plus de liberté d'expression

Luanda - Le Bureau politique du MPLA a encouragé, jeudi, l'exécutif angolais à élargir de plus en plus les espaces de liberté d'expression et de manifestation politique.

Dans un message faisant allusion à la Journée internationale des droits de l'homme et au 64e anniversaire de sa fondation, célébré ce jeudi 10 décembre, le parti au pouvoir en Angola suggère que cela se fasse dans le cadre de la consolidation de l'État démocratique et légal.

Le MPLA pense qu'avec ces nouveaux espaces, chaque citoyen jouira pleinement des droits, libertés et garanties constitutionnels.

La Journée internationale des Droits de l'homme rend hommage à ceux qui font des efforts et s’engagent à défendre les droits de l'homme, à la recherche continue des idéaux d'égalité et de droits non encore garantis par les États.

Cette date a été instituée pour saluer la proclamation officielle de la Déclaration universelle des droits de l'homme par l'Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948.

Par ailleurs, le MPLA réaffirme qu'il "conduira avec succès le processus de stabilisation de l'économie nationale, de moralisation de la société et de réalisation des souhaits et des aspirations des Angolais".

Selon le parti, le 64e anniversaire de sa fondation survient à un moment où l'Angola est confronté à une grave crise économique et financière, ce qui rend sa tâche, de ses dirigeants, des militants et des cadres, plus difficile.

Dans un message faisant allusion à la Journée internationale des droits de l'homme et au 64e anniversaire de sa fondation, célébré ce jeudi 10 décembre, le parti au pouvoir en Angola suggère que cela se fasse dans le cadre de la consolidation de l'État démocratique et légal.

Le MPLA pense qu'avec ces nouveaux espaces, chaque citoyen jouira pleinement des droits, libertés et garanties constitutionnels.

La Journée internationale des Droits de l'homme rend hommage à ceux qui font des efforts et s’engagent à défendre les droits de l'homme, à la recherche continue des idéaux d'égalité et de droits non encore garantis par les États.

Cette date a été instituée pour saluer la proclamation officielle de la Déclaration universelle des droits de l'homme par l'Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948.

Par ailleurs, le MPLA réaffirme qu'il "conduira avec succès le processus de stabilisation de l'économie nationale, de moralisation de la société et de réalisation des souhaits et des aspirations des Angolais".

Selon le parti, le 64e anniversaire de sa fondation survient à un moment où l'Angola est confronté à une grave crise économique et financière, ce qui rend sa tâche, de ses dirigeants, des militants et des cadres, plus difficile.