Le MPLA consterné par la mort de Ludy Kissassunda

Luanda - Le secrétaire du Bureau politique du MPLA a déploré, jeudi, la mort de l'ancien dirigeant Rodrigues João Lopes "Ludy Kissassunda", soulignant son sens de la discipline, de la rigueur et de l'obéissance partisane.

Le leader historique et militant du MPLA est décédé mercredi (6), à Setúbal, au Portugal, des suites de maladie, à 89 ans.

Dans une note de condoléances, à laquelle l'ANGOP a eu accès, le MPLA rappelle que Ludy Kissassunda a rejoint le parti en 1964, puis a été membre fondateur des Forces armées populaires pour la libération de l'Angola (FAPLA).

Il a participé activement aux 1ère  et 2ème  guerres de libération nationale, intégrant, entre autres, le mythique " Squadron Kamy ", en plus d'être instructeur politique et membre de la Commission politique pour le réajustement du front sud.

Ludy Kissassunda a été membre du Comité central et du Bureau politique, élu à la Conférence interrégionale de Lundoje, en septembre 1974, organe dans lequel il a exercé ses fonctions jusqu'au 1er  Congrès du MPLA, en décembre 1977.

Né dans le village de Kinzau, N'zento, dans la province de Zaïre (nord d’Angola), il a occupé divers postes de direction dans l'appareil d'État, en particulier les postes de directeur de renseignement et de la sécurité de l'Angola (1975-1979) et gouverneur des provinces de Malanje et Zaïre.

Dans sa note, le MPLA affirme que la disparition physique de Ludy Kissassunda constitue une perte irréparable, et laisse un grand vide dans la famille, au sein des militants du MPLA et de la société en général.

Le leader historique et militant du MPLA est décédé mercredi (6), à Setúbal, au Portugal, des suites de maladie, à 89 ans.

Dans une note de condoléances, à laquelle l'ANGOP a eu accès, le MPLA rappelle que Ludy Kissassunda a rejoint le parti en 1964, puis a été membre fondateur des Forces armées populaires pour la libération de l'Angola (FAPLA).

Il a participé activement aux 1ère  et 2ème  guerres de libération nationale, intégrant, entre autres, le mythique " Squadron Kamy ", en plus d'être instructeur politique et membre de la Commission politique pour le réajustement du front sud.

Ludy Kissassunda a été membre du Comité central et du Bureau politique, élu à la Conférence interrégionale de Lundoje, en septembre 1974, organe dans lequel il a exercé ses fonctions jusqu'au 1er  Congrès du MPLA, en décembre 1977.

Né dans le village de Kinzau, N'zento, dans la province de Zaïre (nord d’Angola), il a occupé divers postes de direction dans l'appareil d'État, en particulier les postes de directeur de renseignement et de la sécurité de l'Angola (1975-1979) et gouverneur des provinces de Malanje et Zaïre.

Dans sa note, le MPLA affirme que la disparition physique de Ludy Kissassunda constitue une perte irréparable, et laisse un grand vide dans la famille, au sein des militants du MPLA et de la société en général.