La Namibie souhaite investir dans le secteur agricole angolais

  • Le drapeau de l'Angola et de la Namibie
Mozambique - La République de Namibie souhaite investir dans le secteur agricole de l’Angola, qui dispose de nombreuses terres arables.

L'intention a été exprimée, lundi, par l'ambassadeur namibien en Angola, Patrick Nandago, dans des déclarations à la presse, à l'issue d'une visite au port commercial de Namibe (sud d’Angola).

Le diplomate a reconnu qu'en plus des terres arables, l'Angola dispose d'une grande quantité d'eau qui doit être bien utilisée pour le développement de l'agriculture à grande échelle.

Outre l'agriculture, les Namibiens, selon l'ambassadeur, ont également l'intention d'investir dans le tourisme, car l'Angola dispose de nombreuses ressources qu'il faut bien explorer et valoriser.

Aujourd'hui, Patrick Nandago a entamé une visite de trois jours dans la province de Namibe, qui le mènera dans les municipalités de Bibala, Virei et Tômbwa, en plus de se renseigner du fonctionnement des chemins de fer du Moçamedes et de l'Académie des sciences halieutiques et marines.

L'intention a été exprimée, lundi, par l'ambassadeur namibien en Angola, Patrick Nandago, dans des déclarations à la presse, à l'issue d'une visite au port commercial de Namibe (sud d’Angola).

Le diplomate a reconnu qu'en plus des terres arables, l'Angola dispose d'une grande quantité d'eau qui doit être bien utilisée pour le développement de l'agriculture à grande échelle.

Outre l'agriculture, les Namibiens, selon l'ambassadeur, ont également l'intention d'investir dans le tourisme, car l'Angola dispose de nombreuses ressources qu'il faut bien explorer et valoriser.

Aujourd'hui, Patrick Nandago a entamé une visite de trois jours dans la province de Namibe, qui le mènera dans les municipalités de Bibala, Virei et Tômbwa, en plus de se renseigner du fonctionnement des chemins de fer du Moçamedes et de l'Académie des sciences halieutiques et marines.