Les juges de la Cour des comptes sont à la hauteur des nouvelles tâches - PR

 
  
  • Le Président de la République, João Lourenço
Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a déclaré ce vendredi à Luanda que les nouveaux juges, nommés à la Cour des comptes, étaient professionnellement à la hauteur d'accomplir, avec succès, les nouvelles tâches.

«Parce qu'ils ont été les premiers classés au concours, ils nous ont convaincu qu'ils sont les mieux placés pour exercer cette fonction», a souligné le chef de l'Etat lors de la cérémonie de prestation de serment des nouveaux juges de la Cour des comptes.

Il s’agit des juges Fausto Tavares de Carvalho Simões, Manuel José Domingos, Olinda Maria França et Arlete Maria Bolonhês da Conceição, proposés par le Conseil supérieur de la magistrature.

A cette occasion, le juge Fausto de Carvalho Simões a déclaré qu'il entend exercer ses fonctions avec rigueur, en donnant la priorité à l'inspection des comptes des gestionnaires publics, afin que «la gestion des actifs financiers soit en état et bien gérée».

La Cour des comptes est chargée de contrôler la légalité des actes de gestion financière et administrative de l'État et des autres institutions publiques et privées que la loi détermine, afin d'assurer la bonne gestion des ressources publiques au profit des Angolais.

«Parce qu'ils ont été les premiers classés au concours, ils nous ont convaincu qu'ils sont les mieux placés pour exercer cette fonction», a souligné le chef de l'Etat lors de la cérémonie de prestation de serment des nouveaux juges de la Cour des comptes.

Il s’agit des juges Fausto Tavares de Carvalho Simões, Manuel José Domingos, Olinda Maria França et Arlete Maria Bolonhês da Conceição, proposés par le Conseil supérieur de la magistrature.

A cette occasion, le juge Fausto de Carvalho Simões a déclaré qu'il entend exercer ses fonctions avec rigueur, en donnant la priorité à l'inspection des comptes des gestionnaires publics, afin que «la gestion des actifs financiers soit en état et bien gérée».

La Cour des comptes est chargée de contrôler la légalité des actes de gestion financière et administrative de l'État et des autres institutions publiques et privées que la loi détermine, afin d'assurer la bonne gestion des ressources publiques au profit des Angolais.