Le Parlement crée un groupe de solidarité Angola/Turquie

  • Presidente da Assembleia Nacional, Fernando da Piedade Dias dos Santos
Luanda - L'Assemblée nationale pourrait créer, dans cette législature, qui a débuté le 15 octobre, un groupe d'amitié et de solidarité Angola/Turquie, pour renforcer la coopération parlementaire entre les deux pays.

L'information a été rendue publique ce lundi par le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos, lors de l'Assemblée plénière solennelle, convoquée à l'occasion de la visite d'Etat en Angola du président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Fernando da Piedade Dias dos Santos a également suggéré que les parlements des deux pays travaillent en vue de signer un accord de coopération qui comprend un plan d'action concret et d'échange d'expériences.

Il a indiqué que les liens qui unissent les deux pays sont historiques et anciens, rappelant que la Turquie a été l'un des premiers États à reconnaître l'indépendance de l'Angola, proclamée le 11 novembre 1975.

 « Cette séance solennelle, convoquée pour recevoir Votre Excellence, est la reconnaissance de l'état de développement de nos relations, dont le renouvellement permanent est une tâche pour nous tous », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le président du parlement angolais salué le succès et la développement de la République de Turquie, sous la direction du président Recep Tayyip Erdogan.

"Avec une trajectoire marquée par des succès et une forte croissance économique, votre leadership et votre pays sont, en effet, des exemples de persévérance et de ténacité qui servent d'inspiration", a-t-il déclaré.

L'Assemblée nationale est l'organe législatif de la République d'Angola, comprenant 220 députés appartenant à cinq groupes politiques, à savoir le parti MPLA, la majorité, l'UNITA, la Coalition des partis CASA-CE et le PRS et le FNLA.

L'information a été rendue publique ce lundi par le président de l'Assemblée nationale, Fernando da Piedade Dias dos Santos, lors de l'Assemblée plénière solennelle, convoquée à l'occasion de la visite d'Etat en Angola du président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Fernando da Piedade Dias dos Santos a également suggéré que les parlements des deux pays travaillent en vue de signer un accord de coopération qui comprend un plan d'action concret et d'échange d'expériences.

Il a indiqué que les liens qui unissent les deux pays sont historiques et anciens, rappelant que la Turquie a été l'un des premiers États à reconnaître l'indépendance de l'Angola, proclamée le 11 novembre 1975.

 « Cette séance solennelle, convoquée pour recevoir Votre Excellence, est la reconnaissance de l'état de développement de nos relations, dont le renouvellement permanent est une tâche pour nous tous », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le président du parlement angolais salué le succès et la développement de la République de Turquie, sous la direction du président Recep Tayyip Erdogan.

"Avec une trajectoire marquée par des succès et une forte croissance économique, votre leadership et votre pays sont, en effet, des exemples de persévérance et de ténacité qui servent d'inspiration", a-t-il déclaré.

L'Assemblée nationale est l'organe législatif de la République d'Angola, comprenant 220 députés appartenant à cinq groupes politiques, à savoir le parti MPLA, la majorité, l'UNITA, la Coalition des partis CASA-CE et le PRS et le FNLA.