PGR clarifie la détention des officiers des FAA affectés à la Maison de la Sécurité du Président de la République

  • Le Palais de justice angolais
Luanda - Le Bureau du procureur général a annoncé, lundi, l'arrestation des officiers des Forces armées angolaises, affectés à la Maison de la Sécurité du Président de la République, soupçonnés de délits de détournement de fonds, de rétention de devises et d'association de malfaiteurs.

Dans un communiqué auquel l'ANGOP a eu accès, cette institution, qui ne révèle pas le nombre de suspects, évoque également la saisie de sommes d'argent en espèces, stockées dans des boîtes et valises, de l'ordre de millions de dollars américains, d'euros et de kwanzas, ainsi que des maisons et des véhicules.

Selon le bureau du procureur général (PGR, sigle en portugais), la pratique des faits qui a conduit à l'ouverture du processus n ° 1060/021-C remonte à plusieurs années.

Il souligne que le processus référé, qui se trouve en phase d'instruction préparatoire, continue d'être traité afin de déterminer tous les actifs et valeurs en question, les agents impliqués, ainsi que d'autres infractions commises et d'autres circonstances pertinentes.

Selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l'une des personnes impliquées, le major Pedro Lussaty, avec des responsabilités dans le domaine des finances de l’orchestre de la Maison de sécurité du Président de la République, a été arrêté la semaine dernière, alors qu'il tentait de quitter le pays avec des valises contenant plusieurs millions de dollars et d'euros.

Dans un communiqué auquel l'ANGOP a eu accès, cette institution, qui ne révèle pas le nombre de suspects, évoque également la saisie de sommes d'argent en espèces, stockées dans des boîtes et valises, de l'ordre de millions de dollars américains, d'euros et de kwanzas, ainsi que des maisons et des véhicules.

Selon le bureau du procureur général (PGR, sigle en portugais), la pratique des faits qui a conduit à l'ouverture du processus n ° 1060/021-C remonte à plusieurs années.

Il souligne que le processus référé, qui se trouve en phase d'instruction préparatoire, continue d'être traité afin de déterminer tous les actifs et valeurs en question, les agents impliqués, ainsi que d'autres infractions commises et d'autres circonstances pertinentes.

Selon une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, l'une des personnes impliquées, le major Pedro Lussaty, avec des responsabilités dans le domaine des finances de l’orchestre de la Maison de sécurité du Président de la République, a été arrêté la semaine dernière, alors qu'il tentait de quitter le pays avec des valises contenant plusieurs millions de dollars et d'euros.