L'Angola participe à la formalisation du Centre Atlantique au Portugal  

  • Marginale de Luanda
Lisbonne - L'Angola a participé vendredi aux Açores (Portugal), à la formalisation du Centre Atlantique, dont l'objectif est de constituer un front pour soutenir la paix et la stabilité dans la région atlantique.

L'Angola a été représenté à l'événement par l'ambassadeur Carlos Alberto Fonseca.

Ce centre, une initiative du Portugal, avec la participation de 16 pays, dont l'Angola, entend rassembler les pays de l'Atlantique autour de ce qui les unit: l'océan Atlantique.

La cérémonie a été présidée par le ministre de la Défense du Portugal, João Gomes Cravinho, et s'est déroulée à la base de Lajes, sur l'île de Terceira, aux Açores.

Cet événement a également compté sur la présence des officiers supérieurs du Portugal et des représentants politiques et diplomatiques de certains des pays qui composent ce Centre Atlantique.

Le Centre Atlantique a comme souscripteurs de la déclaration commune de sa formation l’Angola, l’Allemagne, le Brésil, le Cap-Vert, l’Espagne, les États-Unis d'Amérique, la France, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, le Maroc, le Portugal, le Royaume-Uni, São Tomé et Príncipe, le Sénégal et l’Uruguay.

Ce centre fonctionnera à la base de Lajes, sur l'île de Terceira et en plus de son action pratique de surveillance et de défense de l'Atlantique, il sera également un point de référence dans la coopération et la formation militaire entre les pays membres.

L'Angola a été représenté à l'événement par l'ambassadeur Carlos Alberto Fonseca.

Ce centre, une initiative du Portugal, avec la participation de 16 pays, dont l'Angola, entend rassembler les pays de l'Atlantique autour de ce qui les unit: l'océan Atlantique.

La cérémonie a été présidée par le ministre de la Défense du Portugal, João Gomes Cravinho, et s'est déroulée à la base de Lajes, sur l'île de Terceira, aux Açores.

Cet événement a également compté sur la présence des officiers supérieurs du Portugal et des représentants politiques et diplomatiques de certains des pays qui composent ce Centre Atlantique.

Le Centre Atlantique a comme souscripteurs de la déclaration commune de sa formation l’Angola, l’Allemagne, le Brésil, le Cap-Vert, l’Espagne, les États-Unis d'Amérique, la France, la Gambie, la Guinée-Bissau, la Guinée équatoriale, le Maroc, le Portugal, le Royaume-Uni, São Tomé et Príncipe, le Sénégal et l’Uruguay.

Ce centre fonctionnera à la base de Lajes, sur l'île de Terceira et en plus de son action pratique de surveillance et de défense de l'Atlantique, il sera également un point de référence dans la coopération et la formation militaire entre les pays membres.