Le Chef de l'État aborde le Covid-19 avec l'ambassadeur chinois

  • Le Chef de l'Etat, João Lourenço reçoit en audience l'ambassadeur de Chine en Angola, Gong Tao
Luanda - Le renforcement de la coopération pour lutter contre le Covid-19 a dominé, ce mardi, l'audience que le Chef de l'Etat, João Lourenço, a accordée à l'ambassadeur de Chine en Angola, Gong Tao.

Se confiant à la presse, Gong Tao a informé qu’outre l'analyse de la coopération politique, économique, commerciale et d'investissement, il est possible de continuer à soutenir les efforts de l'Angola et de la Communauté internationale dans la lutte contre la maladie.

L'Angola a reçu jeudi dernier 200 mille doses de vaccin Sinopharm contre le Covid-19 de l'Institut biologique de Pékin, offertes par le Gouvernement chinois et qui seront distribuées dans certaines provinces du pays.

Il a salué l'ouverture de l'Angola à accéder au vaccin chinois dans le cadre d'accords bilatéraux ou de l'initiative Covax, promue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui vise essentiellement à garantir un accès équitable aux moyens immunologiques contre la pandémie aux pays en développement.

Il a souligné que son pays avait déjà contribué plus de six millions de doses à l'initiative Covax.

Gong Tao a également salué «les bons résultats» obtenus par le Gouvernement angolais dans les domaines économique et social, ainsi que dans l'amélioration de l'environnement des affaires pour attirer les investissements étrangers.

Le diplomate a exprimé le souhait de voir une coopération renforcée dans les domaines de l'industrie, du commerce, des infrastructures, de l'agriculture, des technologies de l'information, de l'agro-industrie et de la formation du personnel.

 

 

 

 

Se confiant à la presse, Gong Tao a informé qu’outre l'analyse de la coopération politique, économique, commerciale et d'investissement, il est possible de continuer à soutenir les efforts de l'Angola et de la Communauté internationale dans la lutte contre la maladie.

L'Angola a reçu jeudi dernier 200 mille doses de vaccin Sinopharm contre le Covid-19 de l'Institut biologique de Pékin, offertes par le Gouvernement chinois et qui seront distribuées dans certaines provinces du pays.

Il a salué l'ouverture de l'Angola à accéder au vaccin chinois dans le cadre d'accords bilatéraux ou de l'initiative Covax, promue par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui vise essentiellement à garantir un accès équitable aux moyens immunologiques contre la pandémie aux pays en développement.

Il a souligné que son pays avait déjà contribué plus de six millions de doses à l'initiative Covax.

Gong Tao a également salué «les bons résultats» obtenus par le Gouvernement angolais dans les domaines économique et social, ainsi que dans l'amélioration de l'environnement des affaires pour attirer les investissements étrangers.

Le diplomate a exprimé le souhait de voir une coopération renforcée dans les domaines de l'industrie, du commerce, des infrastructures, de l'agriculture, des technologies de l'information, de l'agro-industrie et de la formation du personnel.