PR approuve un crédit supplémentaire pour le nettoiement public à Luanda

  • La ville de Luanda
Luanda - Le Président de la République, João Lourenço, a approuvé l'ouverture d'un crédit supplémentaire pour le paiement des dépenses liées aux services de nettoiement public et de collecte des déchets solides dans la province de Luanda.

Selon un arrêté présidentiel, publié dans le Bulletin officiel, il s'agit d'un décaissement de plus de 27,958 milliards de kwanzas.

Ce montant doit être attribué par étapes, en fonction des besoins de paiement et après épuisement de tous les fonds initialement alloués.

"Le crédit supplémentaire est alloué à l'Unité budgétaire du gouvernement de la province de Luanda", indique l'arrêté présidentiel n ° 46/21 du 23 février, publié dans le Bulletin officiel, mardi (23).

Dans un autre décret présidentiel, également publié dans le Bulletin officiel, le chef de l'Etat angolais a approuvé une dépense de 34,885 milliards de kwanzas pour l'acquisition de services publics de nettoiement  et de collecte des déchets solides.

Selon le décret présidentiel, la province de Luanda est "sans opérateur contracté pour ce service et connaît une augmentation des ordures sur la voie publique depuis le début de l'année en cours".

 

Attention à la santé publique

 «La résiliation des contrats de service public de nettoiement et de collecte des ordures peut entraîner de graves problèmes de santé publique, la survenue d'autres épidémies», prévient le président de la République, João Lourenço dans le décret.  

Pour inverser cette situation, le chef de l’État a décrété l'ouverture de la procédure de passation de marchés d'urgence, afin d'éviter d'aggraver les effets négatifs sur la situation de calamité publique.

Selon un arrêté présidentiel, publié dans le Bulletin officiel, il s'agit d'un décaissement de plus de 27,958 milliards de kwanzas.

Ce montant doit être attribué par étapes, en fonction des besoins de paiement et après épuisement de tous les fonds initialement alloués.

"Le crédit supplémentaire est alloué à l'Unité budgétaire du gouvernement de la province de Luanda", indique l'arrêté présidentiel n ° 46/21 du 23 février, publié dans le Bulletin officiel, mardi (23).

Dans un autre décret présidentiel, également publié dans le Bulletin officiel, le chef de l'Etat angolais a approuvé une dépense de 34,885 milliards de kwanzas pour l'acquisition de services publics de nettoiement  et de collecte des déchets solides.

Selon le décret présidentiel, la province de Luanda est "sans opérateur contracté pour ce service et connaît une augmentation des ordures sur la voie publique depuis le début de l'année en cours".

 

Attention à la santé publique

 «La résiliation des contrats de service public de nettoiement et de collecte des ordures peut entraîner de graves problèmes de santé publique, la survenue d'autres épidémies», prévient le président de la République, João Lourenço dans le décret.  

Pour inverser cette situation, le chef de l’État a décrété l'ouverture de la procédure de passation de marchés d'urgence, afin d'éviter d'aggraver les effets négatifs sur la situation de calamité publique.