Le Président de la République consterné par la mort de João Macedo

  • Le Président de la République, João Lourenço
Luanda – Le Président angolais, João Lourenço, a exprimé mardi, à Accra, sa profonde consternation face au décès de l'homme d'affaires et membre du Conseil économique et social, João Macedo, survenu le même jour au Portugal, victime d'un accident de la route.

 « C'est avec un grand regret que j'ai reçu à Accra la tragique nouvelle du décès de João Macedo, membre distingué du Conseil économique et social et investisseur distingué dans le secteur agricole en Angola », a écrit le Chef de l'État angolais, dans un message de condoléances.

 Dans la missive, João Lourenço déclare que ses investissements s'inscrivent dans la stratégie de diversification de l'économie nationale, définie par l'Exécutif.

« Homme d'idées et de travail, le défunt nous quitte prématurément, à l'heure où le Conseil économique et social, en tant qu'organe consultatif du Président de la République, continuait à avoir besoin de sa précieuse contribution, notamment en matière d'amélioration des performances de l'agriculture dans toute sa chaîne de valeur, de la production à la distribution sur le marché national et dans le segment de l'exportation » – a-t-il admis.

Pour le Président angolais, la mort inopinée du conseiller et producteur João Macedo à l’apogée de son engagement pour la cause angolaise, laisse sa famille, ses amis et ses collègues de travail dans la consternation. « J'exprime mes plus sincères condoléances à tous », lit-on dans la note.

 

 « C'est avec un grand regret que j'ai reçu à Accra la tragique nouvelle du décès de João Macedo, membre distingué du Conseil économique et social et investisseur distingué dans le secteur agricole en Angola », a écrit le Chef de l'État angolais, dans un message de condoléances.

 Dans la missive, João Lourenço déclare que ses investissements s'inscrivent dans la stratégie de diversification de l'économie nationale, définie par l'Exécutif.

« Homme d'idées et de travail, le défunt nous quitte prématurément, à l'heure où le Conseil économique et social, en tant qu'organe consultatif du Président de la République, continuait à avoir besoin de sa précieuse contribution, notamment en matière d'amélioration des performances de l'agriculture dans toute sa chaîne de valeur, de la production à la distribution sur le marché national et dans le segment de l'exportation » – a-t-il admis.

Pour le Président angolais, la mort inopinée du conseiller et producteur João Macedo à l’apogée de son engagement pour la cause angolaise, laisse sa famille, ses amis et ses collègues de travail dans la consternation. « J'exprime mes plus sincères condoléances à tous », lit-on dans la note.