Le PR investit Manuel Fernandes en tant que membre du Conseil de la République

  • Presidente da República, João Lourenço
Luanda - Le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, a investi ce jeudi, à Luanda, Manuel Fernandes, président de la CASA-CE, en tant que nouveau membre du Conseil de la République, et a dit croire que l'homme politique apportera à cet organe de concertation "une valeur ajoutée".

"Nous pensons que cela apportera une valeur ajoutée au Conseil de la République (...) pour les grandes questions que le Président de la République entend porter devant le Conseil, avant de prendre toute décision", a souligné João Lourenço, lors de son investiture.

Dans le bref discours, le Chef de l'Exécutif, après avoir mentionné que la trajectoire politique de Manuel Fernandes est connue, a souhaité la bienvenue au nouveau membre de l'organe de concertation du Président de la République.

"Je veux juste vous souhaiter la bienvenue dans cette grande famille qui implique non seulement des politiciens, mais aussi des membres de la société civile, et qui constitue un soutien fort à la gouvernance du Président de la République".

S'adressant à la presse, à la fin de l'acte, Manuel Fernandes a souligné le fait d’occuper le poste vacant en raison de son rôle du leader de la coalition CASA-CE, depuis deux mois.

Le politicien a affirmé qu'il ferait tout pour contribuer à ce que le Président de la République puisse prendre les mesures adaptées aux intérêts fondamentaux des Angolais.

Intègrent l'organe consultatif du titulaire du pouvoir exécutif le vice-président de la République, le président de l'Assemblée nationale et le président de la Cour constitutionnelle.

De même, le procureur général, les présidents des partis politiques et des coalitions de partis politiques représentés à l'Assemblée nationale, ainsi que les entités invitées, font partie du Conseil.

Au Conseil de la République, Manuel Fernandes remplace André Mendes de Carvalho, qui a démissionné cette année de la direction de la CASA-CE.

"Nous pensons que cela apportera une valeur ajoutée au Conseil de la République (...) pour les grandes questions que le Président de la République entend porter devant le Conseil, avant de prendre toute décision", a souligné João Lourenço, lors de son investiture.

Dans le bref discours, le Chef de l'Exécutif, après avoir mentionné que la trajectoire politique de Manuel Fernandes est connue, a souhaité la bienvenue au nouveau membre de l'organe de concertation du Président de la République.

"Je veux juste vous souhaiter la bienvenue dans cette grande famille qui implique non seulement des politiciens, mais aussi des membres de la société civile, et qui constitue un soutien fort à la gouvernance du Président de la République".

S'adressant à la presse, à la fin de l'acte, Manuel Fernandes a souligné le fait d’occuper le poste vacant en raison de son rôle du leader de la coalition CASA-CE, depuis deux mois.

Le politicien a affirmé qu'il ferait tout pour contribuer à ce que le Président de la République puisse prendre les mesures adaptées aux intérêts fondamentaux des Angolais.

Intègrent l'organe consultatif du titulaire du pouvoir exécutif le vice-président de la République, le président de l'Assemblée nationale et le président de la Cour constitutionnelle.

De même, le procureur général, les présidents des partis politiques et des coalitions de partis politiques représentés à l'Assemblée nationale, ainsi que les entités invitées, font partie du Conseil.

Au Conseil de la République, Manuel Fernandes remplace André Mendes de Carvalho, qui a démissionné cette année de la direction de la CASA-CE.