Le président de la CPE appelle à la transparence et à l'impartialité des commissaires

Saurimo (Angola) - Le président de la Commission électorale provinciale (CPE) de Lunda Sul, Justino África, a appelé vendredi, à Saurimo, les cinq commissaires nommés par l'UNITA à être transparents, responsables et impartiaux dans leurs actions, sur la base des règles de l’institution.

Les cinq commissaires de la Commission municipale électorale (CME) nommés par le parti UNITA représenteront les municipalités de Saurimo, Muconda et Cacolo.
Justino África a conseillé aux membres nouvellement installés d'enlever leurs chemises de parti et de mettre en œuvre le sens patriotique et de responsabilité nécessaire au bon fonctionnement de la CPE.
Il a affirmé que le pays prépare les premières élections municipales, donc les commissaires doivent être guidés par une approche claire, mettant l'accent sur le principe d'exemption, le secret professionnel, avec une plus grande incidence sur les questions liées aux élections.

Pour leur part, les nouveaux responsables investis ont juré fidélité à la Patrie de respecter les lois, en coopérant pour sauvegarder les objectifs supérieurs de l'État, ainsi que défendre les principes fondamentaux de la Constitution de la République d'Angola (CRA).

La Commission électorale provinciale de Lunda Sul a un nouveau bâtiment, inauguré en novembre 2019, budgété à 292 millions de Kwanzas, comprenant deux étages, des bureaux, un entrepôt pour conserver le matériel électoral, ainsi qu'une salle pour le scrutin, avec une capacité de 70 opérateurs.

Les cinq commissaires de la Commission municipale électorale (CME) nommés par le parti UNITA représenteront les municipalités de Saurimo, Muconda et Cacolo.
Justino África a conseillé aux membres nouvellement installés d'enlever leurs chemises de parti et de mettre en œuvre le sens patriotique et de responsabilité nécessaire au bon fonctionnement de la CPE.
Il a affirmé que le pays prépare les premières élections municipales, donc les commissaires doivent être guidés par une approche claire, mettant l'accent sur le principe d'exemption, le secret professionnel, avec une plus grande incidence sur les questions liées aux élections.

Pour leur part, les nouveaux responsables investis ont juré fidélité à la Patrie de respecter les lois, en coopérant pour sauvegarder les objectifs supérieurs de l'État, ainsi que défendre les principes fondamentaux de la Constitution de la République d'Angola (CRA).

La Commission électorale provinciale de Lunda Sul a un nouveau bâtiment, inauguré en novembre 2019, budgété à 292 millions de Kwanzas, comprenant deux étages, des bureaux, un entrepôt pour conserver le matériel électoral, ainsi qu'une salle pour le scrutin, avec une capacité de 70 opérateurs.