Le Président du gouvernement espagnol attendu mercredi à Luanda

  • Pedro Sánchez Pérez-Castejón, Président du gouvernement d'Espagne
Luanda - Le Président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez Pérez Castejón, arrive ce mercredi soir à Luanda, pour une visite officielle, à l'invitation du Président de la République d’Angola, João Lourenço.

La Maison civile du Président de la République indique, dans une note, que pendant son court séjour à Luanda, le Président du gouvernement espagnol visitera les projets mis en œuvre par son pays en Angola.

Jeudi matin, Pedro Sánchez Pérez Castejón visitera les installations de la société ELECNOR, à Boavista, et le collège  salésien Dom Bosco, à Luanda.

Le même jour, le Président du gouvernement espagnol se rendra au Palais présidentiel de Cidade Alta, où il s’entretiendra avec le chef de l'État angolais.

Des discussions officielles entre les délégations des deux pays auront lieu jeudi.

Toujours dans le cadre de la visite, Pedro Sánchez assistera, au Palais présidentiel, à la signature de plusieurs instruments juridiques pour renforcer la coopération bilatérale.

Selon l'ordre du jour, les deux entités feront des déclarations à la presse jeudi.

Pedro Sánchez quittera Luanda jeudi après-midi pour se rendre au Sénégal, deuxième étape de son voyage sur le continent africain.

Développement des relations bilatérales

Les relations de coopération bilatérale entre l'Angola et le Royaume d'Espagne reposent sur l'Accord général de coopération signé le 20 mai 1987 et sur l'Accord complémentaire à l'Accord général signé en novembre 1987.

La coopération entre les deux pays a été renforcée dans le secteur des entreprises avec la présence d'entreprises espagnoles en Angola.

En 2008, le Royaume d'Espagne a accordé une ligne de crédit de 600 millions d'euros à l'Angola, en vue de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

En 2009, le Royaume d'Espagne a accordé une nouvelle ligne de crédit à l'Angola d'un montant de 500 millions d'euros, gérée par la Compagnie espagnole d'assurance-crédit à l'exportation - CESCE, pour encourager les exportations entre les deux pays.

Grâce aux lignes de crédit, le chiffre d'affaires entre l'Angola et l'Espagne a atteint environ un milliard d'euros en 2011, contre sept cent cinquante millions d'euros en 2010.

Chiffre d'affaires

En termes de commerce bilatéral, de 2015 à 2019, le chiffre d'affaires s'est élevé à 7,5 milliards d'euros, principalement investis dans les exportations de l'Angola vers l'Espagne, surtout le pétrole brut.

Avant 2015, le commerce entre les deux pays était fixé à environ deux milliards d'euros / an d'exportations de l'Angola et entre 200 et 400 millions d'euros d'exportations de l'Espagne vers l'Angola.

Cependant, au cours des deux dernières années, le commerce a considérablement diminué, étant évalué à 1,7 milliard d'exportations angolaises.

Contrairement à l'Angola, les exportations espagnoles sont assez diversifiées, dominées par les produits industriels, principalement les biens de consommation, qui représentent 15 pour cent des exportations espagnoles vers l'Angola, ainsi que des produits agroalimentaires et les boissons qui représentent environ 10 pour cent de ces exportations.

Les produits industriels, en particulier les machines et équipements mécaniques, les matières plastiques, les appareils électroniques et les machines agricoles, dominent les exportations de l'Espagne vers l'Angola.

En ce qui concerne les programmes visant à favoriser les relations économiques entre les deux pays, le Royaume d'Espagne a des projets en cours qui font partie du Secrétariat d'État au commerce extérieur, qui sert d'appui à l'implantation d'entreprises espagnoles en Angola.

En particulier, trois instruments financiers majeurs sont en cours, à savoir l'assurance-crédit à l'exportation, le fonds d'internationalisation des entreprises espagnoles et le financement des investissements au niveau de COFIDES - Société espagnole de financement du développement. 

Parallèlement à ces initiatives, l'Espagne fournit également des services, tels que des instruments de promotion du commerce, en plus de l'organisation de missions d’affaires en Angola.

La dernière visite d'un chef du gouvernement espagnol en Angola a eu lieu en 1991, avec Felipe González. fin

La Maison civile du Président de la République indique, dans une note, que pendant son court séjour à Luanda, le Président du gouvernement espagnol visitera les projets mis en œuvre par son pays en Angola.

Jeudi matin, Pedro Sánchez Pérez Castejón visitera les installations de la société ELECNOR, à Boavista, et le collège  salésien Dom Bosco, à Luanda.

Le même jour, le Président du gouvernement espagnol se rendra au Palais présidentiel de Cidade Alta, où il s’entretiendra avec le chef de l'État angolais.

Des discussions officielles entre les délégations des deux pays auront lieu jeudi.

Toujours dans le cadre de la visite, Pedro Sánchez assistera, au Palais présidentiel, à la signature de plusieurs instruments juridiques pour renforcer la coopération bilatérale.

Selon l'ordre du jour, les deux entités feront des déclarations à la presse jeudi.

Pedro Sánchez quittera Luanda jeudi après-midi pour se rendre au Sénégal, deuxième étape de son voyage sur le continent africain.

Développement des relations bilatérales

Les relations de coopération bilatérale entre l'Angola et le Royaume d'Espagne reposent sur l'Accord général de coopération signé le 20 mai 1987 et sur l'Accord complémentaire à l'Accord général signé en novembre 1987.

La coopération entre les deux pays a été renforcée dans le secteur des entreprises avec la présence d'entreprises espagnoles en Angola.

En 2008, le Royaume d'Espagne a accordé une ligne de crédit de 600 millions d'euros à l'Angola, en vue de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays.

En 2009, le Royaume d'Espagne a accordé une nouvelle ligne de crédit à l'Angola d'un montant de 500 millions d'euros, gérée par la Compagnie espagnole d'assurance-crédit à l'exportation - CESCE, pour encourager les exportations entre les deux pays.

Grâce aux lignes de crédit, le chiffre d'affaires entre l'Angola et l'Espagne a atteint environ un milliard d'euros en 2011, contre sept cent cinquante millions d'euros en 2010.

Chiffre d'affaires

En termes de commerce bilatéral, de 2015 à 2019, le chiffre d'affaires s'est élevé à 7,5 milliards d'euros, principalement investis dans les exportations de l'Angola vers l'Espagne, surtout le pétrole brut.

Avant 2015, le commerce entre les deux pays était fixé à environ deux milliards d'euros / an d'exportations de l'Angola et entre 200 et 400 millions d'euros d'exportations de l'Espagne vers l'Angola.

Cependant, au cours des deux dernières années, le commerce a considérablement diminué, étant évalué à 1,7 milliard d'exportations angolaises.

Contrairement à l'Angola, les exportations espagnoles sont assez diversifiées, dominées par les produits industriels, principalement les biens de consommation, qui représentent 15 pour cent des exportations espagnoles vers l'Angola, ainsi que des produits agroalimentaires et les boissons qui représentent environ 10 pour cent de ces exportations.

Les produits industriels, en particulier les machines et équipements mécaniques, les matières plastiques, les appareils électroniques et les machines agricoles, dominent les exportations de l'Espagne vers l'Angola.

En ce qui concerne les programmes visant à favoriser les relations économiques entre les deux pays, le Royaume d'Espagne a des projets en cours qui font partie du Secrétariat d'État au commerce extérieur, qui sert d'appui à l'implantation d'entreprises espagnoles en Angola.

En particulier, trois instruments financiers majeurs sont en cours, à savoir l'assurance-crédit à l'exportation, le fonds d'internationalisation des entreprises espagnoles et le financement des investissements au niveau de COFIDES - Société espagnole de financement du développement. 

Parallèlement à ces initiatives, l'Espagne fournit également des services, tels que des instruments de promotion du commerce, en plus de l'organisation de missions d’affaires en Angola.

La dernière visite d'un chef du gouvernement espagnol en Angola a eu lieu en 1991, avec Felipe González. fin