Le Premier ministre espagnol visite l'Angola

  • L'ambassadeur espagnol en Angola, Manuel Hernández Ruigoméz
Luanda - Le Premier ministre espagnol, Pedro Sánchez, est attendu jeudi en Angola, pour une visite de travail, à l'invitation du Président de la République, João Lourenço.

L'ambassadeur espagnol, Manuel Hernández Ruigoméz, a déclaré lundi dans un entretien à la Radio Nationale d’Angola, que la visite du Premier ministre espagnol visait à renforcer la coopération bilatérale.

Selon le diplomate, le "point culminant" du voyage de Pedro Sánchez à Luanda sera la réunion de travail avec le Chef de l'Etat angolais.

L’Angola sera la première étape de sa tournée qui le mènera également au Sénégal, où plusieurs accords de coopération devront être signés, a indiqué l'ambassadeur.

Lors de sa première visite au pays, Pedro Sánchez tiendra une réunion d'affaires, avant de visiter plusieurs projets qui ont des investissements espagnols.

Pour le diplomate, qui estime que les relations entre les deux pays sont excellentes, l'Espagne compte renforcer la coopération dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche, de l'énergie et de l'eau et de l'exploration pétrolière.

Il considère que l'Angola a un potentiel touristique élevé qui devrait être exploré, tant par les entreprises nationales qu'espagnoles, c'est pourquoi les entrepreneurs de son pays ont répondu positivement à l'appel du Gouvernement à investir en Angola.

Manuel Hernández Ruigoméz a aussi souligné l'importance des réformes en cours en Angola depuis septembre 2017, principalement celles liées à l'amélioration de l'environnement des affaires.

Il a également souligné le partenariat de l'Angola avec le Fonds monétaire international (FMI) et les mesures adoptées par les autorités pour lutter contre le Covid-19.

 La dernière visite d'un chef du Gouvernement espagnol en Angola a eu lieu en 1991, avec l'arrivée de Felipe González.

 

 

L'ambassadeur espagnol, Manuel Hernández Ruigoméz, a déclaré lundi dans un entretien à la Radio Nationale d’Angola, que la visite du Premier ministre espagnol visait à renforcer la coopération bilatérale.

Selon le diplomate, le "point culminant" du voyage de Pedro Sánchez à Luanda sera la réunion de travail avec le Chef de l'Etat angolais.

L’Angola sera la première étape de sa tournée qui le mènera également au Sénégal, où plusieurs accords de coopération devront être signés, a indiqué l'ambassadeur.

Lors de sa première visite au pays, Pedro Sánchez tiendra une réunion d'affaires, avant de visiter plusieurs projets qui ont des investissements espagnols.

Pour le diplomate, qui estime que les relations entre les deux pays sont excellentes, l'Espagne compte renforcer la coopération dans les secteurs de l'agriculture, de la pêche, de l'énergie et de l'eau et de l'exploration pétrolière.

Il considère que l'Angola a un potentiel touristique élevé qui devrait être exploré, tant par les entreprises nationales qu'espagnoles, c'est pourquoi les entrepreneurs de son pays ont répondu positivement à l'appel du Gouvernement à investir en Angola.

Manuel Hernández Ruigoméz a aussi souligné l'importance des réformes en cours en Angola depuis septembre 2017, principalement celles liées à l'amélioration de l'environnement des affaires.

Il a également souligné le partenariat de l'Angola avec le Fonds monétaire international (FMI) et les mesures adoptées par les autorités pour lutter contre le Covid-19.

 La dernière visite d'un chef du Gouvernement espagnol en Angola a eu lieu en 1991, avec l'arrivée de Felipe González.