Vers la création d’un forum de concertation entre l’Angola et la Namibie

  • Réunion bilatérale entre l’Angola et la Namibie
Lubango – Les autorités angolaises et namibiennes ont recommandé vendredi, dans la ville de Lubango, province de Huíla, la création d’un forum sur les provinces transfrontalières de deux pays pour examiner des questions d’intérêt commun.

Cette recommandation est le résultat de la première réunion des gouverneurs de provinces de Namibe, Cunene et Cuando Cuando Cubango et Huíla avec les Omusati et Ohangwena (Namibie), lors de la 21è réunion bilatérale entre l’Angola et la Namibie.

 

À cette rencontre, les deux  pays ont discuté sur des questions spécifiques liées à la lutte contre la peste acridienne, à la prévention et à la lutte contre la pandémie de coronavirus, la transhumance du bétail et l’immigration.

 

A l'issue de la réunion, le porte-parole de cette activité, le gouverneur de la province de Cuando Cubango, Júlio Bessa, a déclaré que cette recommandation serait portée à la connaissance des instances supérieures des deux pays.

 

C’est en fait pour permettre aux acteurs directs (gouverneurs) de tenir au moins par semestre une réunion bilatérale.

 

Cette réunion a été organisée dans le cadre de la 21è session de la Commission mixte de défense et de sécurité entre la République d'Angola et la Namibie, qui partagent une frontière de 1 367 kilomètres entre la terre et la mer.

 

 

Cette recommandation est le résultat de la première réunion des gouverneurs de provinces de Namibe, Cunene et Cuando Cuando Cubango et Huíla avec les Omusati et Ohangwena (Namibie), lors de la 21è réunion bilatérale entre l’Angola et la Namibie.

 

À cette rencontre, les deux  pays ont discuté sur des questions spécifiques liées à la lutte contre la peste acridienne, à la prévention et à la lutte contre la pandémie de coronavirus, la transhumance du bétail et l’immigration.

 

A l'issue de la réunion, le porte-parole de cette activité, le gouverneur de la province de Cuando Cubango, Júlio Bessa, a déclaré que cette recommandation serait portée à la connaissance des instances supérieures des deux pays.

 

C’est en fait pour permettre aux acteurs directs (gouverneurs) de tenir au moins par semestre une réunion bilatérale.

 

Cette réunion a été organisée dans le cadre de la 21è session de la Commission mixte de défense et de sécurité entre la République d'Angola et la Namibie, qui partagent une frontière de 1 367 kilomètres entre la terre et la mer.