Le secrétaire d'État à l'Intérieur demande le soutien de la population

  • Largo do Governo Provincial do Cuito, capital da província do Bié
Cuito – Le secrétaire d'État à l'Intérieur, José Bamóquina Zau, a demandé aujourd'hui, dans la ville de Cuito, province de Bié, l'aide de la population pour dénoncer les auteurs présumés d'infractions, afin de réduire les taux de criminalité dans le pays.

S'adressant à la presse locale, après un entretien de courtoisie avec le gouverneur de la province, Pereira Alfredo, le secrétaire d'État a reconnu qu'il y avait une vague de criminalité, notamment à Luanda et à Benguela, mais a assuré que les autorités étaient déterminées à la combattre.

Malgré les efforts des forces de l'ordre, a-t-il souligné, il est nécessaire que les bons citoyens les aident dans cette tâche, pour renverser la situation et rétablir le sentiment de sécurité et de tranquillité dans le pays.

Malgré la tendance à l'augmentation des taux de criminalité, José Bamóquina Zau a déclaré que la situation était sous contrôle.

Lors de son séjour dans la province, le secrétaire d'État à l'Intérieur visite les établissements des services intégrés en construction dans les municipalités d'Andulo et de Cuito, dans le cadre du Plan intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM).

Les travaux sont budgétisés à 646.766.212 kwanzas chacun, sous la responsabilité de l'entreprise de construction ANIL-Grupo.

S'adressant à la presse locale, après un entretien de courtoisie avec le gouverneur de la province, Pereira Alfredo, le secrétaire d'État a reconnu qu'il y avait une vague de criminalité, notamment à Luanda et à Benguela, mais a assuré que les autorités étaient déterminées à la combattre.

Malgré les efforts des forces de l'ordre, a-t-il souligné, il est nécessaire que les bons citoyens les aident dans cette tâche, pour renverser la situation et rétablir le sentiment de sécurité et de tranquillité dans le pays.

Malgré la tendance à l'augmentation des taux de criminalité, José Bamóquina Zau a déclaré que la situation était sous contrôle.

Lors de son séjour dans la province, le secrétaire d'État à l'Intérieur visite les établissements des services intégrés en construction dans les municipalités d'Andulo et de Cuito, dans le cadre du Plan intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM).

Les travaux sont budgétisés à 646.766.212 kwanzas chacun, sous la responsabilité de l'entreprise de construction ANIL-Grupo.